"Si dans une mosquée, l’imam n’est pas capable d’encadrer tous ses fidèles, il ne faut pas la laisser ouverte"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invité d'Europe 1 matin mercredi, l'imam du Val-de-Marne et théologien Abdelali Mamoun a affirmé qu'il ne faut pas hésiter à fermer les mosquées qui ne seraient pas parfaitement encadrées par des équipes pastorales. 

Un manque de représentativité des imams. Pour Abdelali Mamoun, imam dans le Val-de-Marne et théologien, le problème de radicalisation des jeunes en France vient du manque d'encadrement des mosquées. Selon lui, les musulmans qui se rendent dans les mosquées ont des profils et des histoires tellement différents, qu'il est difficile pour un imam de les représenter correctement. "Il existe de manière officieuse des pseudos imams clandestins qui, quand ils voient des mosquées mal encadrées, en profitent" a-t-il affirmé sur l'antenne d'Europe 1 ce matin avant d'ajouter, "il y a des imams très biens qui sont adaptés à une réalité algérienne, marocaine, mais pas française. Ils s'occupent bien des chibanis mais par contre, les jeunes qui ont une autre mentalité sont totalement déconnectés et totalement dépassés". Le discours prêché dans les mosquées ne serait donc, selon l'imam du Val-de-Marne, pas toujours connecté à la société française. 


Des failles dans l'encadrement. Abdelali Mamoun regrette donc un manque d'encadrement des mosquées car pour lui, dans ces mosquées là, "les jeunes sont recrutés des "grands frères" qui ont déjà été endoctrinés sur internet ou qui sont revenus de Syrie. Ils les recrutent et les endoctrinent. Ce sont dans ces mosquées là qu'il faut faire le ménage. Si dans une mosquée, l'imam n'est pas capable d'encadrer tous ses fidèles, il ne faut pas la laisser ouverte!" a-t-il affirmé. Pour lui, la seule solution est donc de "fermer les mosquées qui encadrent mal leurs croyants, au moins en attendant qu'il y ait des équipes pastorales capables d'encadrer tous les fidèles". 



>> Retrouvez l'interview complète d'Abdelali Mamoun: 



Mamoun : "Il faut que les mosquées soient bien...par Europe1fr