Semi-liberté pour Joey Starr

  • A
  • A
Semi-liberté pour Joey Starr
Partagez sur :

Le rappeur de NTM avait été condamné en juin à six mois de prison pour avoir saccagé une voiture à coups de hachoir lors d’une rixe.

Joey Starr aura le droit de sortir de prison "la semaine prochaine", selon son avocat. Une mesure de semi-liberté – qui implique généralement un retour en prison tous les soirs – a en effet été accordée jeudi au rappeur, incarcéré depuis juin à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne. Maître Christian Saint-Palais, son avocat, n'a pas précisé où le Joey Starr serait placé en semi-liberté.

Âgé de 42 ans, celui qui s’appelle Didier Morville pour l'état-civil avait été condamné en juin à deux ans d'emprisonnement, dont six mois ferme, pour "violences volontaires avec menace d'une arme et destruction de bien privé". Il était accusé d'avoir donné des coups de hachoir sur la voiture d'un groupe de quatre à cinq personnes au petit matin début juin, à proximité d'une boîte de nuit du quartier de la Bastille, à Paris.

Le rappeur doit également purger une peine trois mois de prison, après avoir été condamné en février 2009 pour des violences conjugales, selon Me Saint-Palais. Du fait de son incarcération, le rappeur n'avait pu assurer une série de concerts estivaux de NTM, quelques mois après la reformation du groupe.

Le rappeur Mystik fait le chemin inverse de son illustre aîné de Saint-Denis. Il a été condamné jeudi à deux ans de prison ferme pour enlèvement et séquestration. Fin septembre, le chanteur de 31 ans, qui habite Marseille, était allé récupérer sa dette au domicile d'un paysagiste à qui il avait prêté plusieurs centaines d’euros. Il l’avait kidnappé avant que l'homme ne parvienne à s'échapper et prévienne la police.

Détenu depuis le 1er octobre, Mystik a reconnu les faits, expliquant que "c'est une histoire bête qui a mal tourné". Outre deux ans de prison ferme, il a été condamné à verser 2.000 euros de dommages et intérêts. Le parquet avait requis trois à quatre ans de prison ferme.