Selon l'Insee, les mariages mixtes représentent 14% des unions célébrées en France

  • A
  • A
Selon l'Insee, les mariages mixtes représentent 14% des unions célébrées en France
Les mariages mixtes ont pris un "poids croissant" dans le nombre total de mariages célébrés en France. @ AFP
Partagez sur :

Environ un mariage sur huit est un mariage mixte entre un Français et une personne de nationalité étrangère, d'après l'Insee.

Les mariages mixtes représentaient 14% des mariages célébrés en France en 2015, selon une étude de l'Insee publiée lundi. Parmi les 236.300 mariages conclus en France en 2015, 33.800 ont uni une personne de nationalité étrangère et une personne de nationalité française, précise l'étude statistique.

"Poids croissant" parmi le total des mariages. Si l'on intègre les mariages célébrés à l'étranger qui ont été transcrits à l'état civil français, un peu plus d'un quart des unions comprenant au moins une personne de nationalité française en 2015 sont des mariages mixtes. L'Insee note également que les mariages mixtes ont pris un "poids croissant au sein de l'ensemble des mariages" et n'ont pas suivi l'évolution générale.

Recul du nombre de mariages depuis 40 ans. Si le nombre total de mariages célébrés en France a augmenté, du milieu des années 1950 au début des années 1970, il a ensuite reculé de manière quasi continue, pointe-t-il. Or, le nombre de mariages mixtes lui a augmenté tendanciellement depuis le milieu des années 1950. A cette date, ils représentaient alors 6% des mariages. Les chiffres révèlent aussi qu'en 2015, 37% des mariages mixtes célébrés en France ont uni une personne de nationalité française à un conjoint d'une nationalité du Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie).

Écart d'âge plus important. Par ailleurs, un mariage mixte sur dix est un remariage pour les deux époux, ce qui est proche de la situation observée chez les couples unissant deux français. Enfin, les couples mixtes qui se sont mariés en 2015 en France sont légèrement plus jeunes que les couples de deux époux français (36,6 ans pour un homme et 33,4 ans pour une femme, contre respectivement pour deux époux français 38 et 35,5 ans). L'écart d'âge est aussi plus important (6,1 ans contre 4 ans pour deux époux français).