Selon l'Ifop, 56% des Français jugent la police "démotivée"

  • A
  • A
Selon l'Ifop, 56% des Français jugent la police "démotivée"
@ AFP
Partagez sur :

Un sondage à paraître dans Dimanche Ouest-France dresse une relation de confiance entre la police et les Français, malgré une démotivation ressentie. 

La confiance est le premier sentiment qu'inspire aux Français sa police nationale, la majorité d'entre eux l'estimant "serviable" mais aussi "démotivée", selon un sondage Ifop à paraître dans Dimanche Ouest-France.

Confiance en hausse. Les Français sont 47% à partager un sentiment de confiance à l'évocation de la police, un score en hausse de 3 points par rapport à juin 2012 (44%, contre 53% en 1999), selon ce sondage. En réponse à cette même question 6% des personnes interrogées évoquent un sentiment d'hostilité à l'évocation de la police, 15% un sentiment de sympathie et 22% de l'inquiétude. 62% des Français voient aussi dans la police nationale un corps "serviable", qualificatif qui arrive devant "honnête" (57%, mais en baisse de 10 points depuis 2012).

Démotivation. 62% des Français voient aussi dans la police nationale un corps "serviable", qualificatif qui arrive devant "honnête" (57%, mais en baisse de 10 points depuis 2012).

Une intégration dans les quartiers en baisse. Seules 38% des personnes interrogées estiment que la police est "bien intégrée dans la vie des quartiers", soit une baisse de 17 points par rapport à 1999. 37% des personnes interrogées pensent qu'elle "abuse de ses pouvoirs" (47% pensent le contraire) et 27% qu'elle est "raciste", contre 53% à estimer qu'elle ne l'est pas. Le sondage a été réalisé en ligne, du 14 au 16 octobre, auprès d'un échantillon de 1.010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).