Seine-Maritime : pour toucher sa retraite, il doit prouver qu'il est... vivant

  • A
  • A
Seine-Maritime : pour toucher sa retraite,  il doit prouver qu'il est... vivant
@ ROBERTO SALOMONE / AFP
Partagez sur :

Suite à une sombre histoire d'héritage sur fond de conflit familial, cet habitant de Dieppe a été déclaré mort, à tort. Depuis, il ne touche plus se retraite.

L'administration pense qu'il est mort… Mais il est bel et bien vivant. Alain, un sexagénaire de Dieppe, en Seine-Maritime, se trouve depuis plusieurs mois dans une situation cauchemardesque, rapporte Le Parisien samedi. 

"Les certificats de vie, ça ne leur suffit pas". En conflit avec son frère, ce dernier a décidé, au moment de régler la succession de leur mère, de déclarer la disparition d'Alain… Jusqu'à ce qu'il soit finalement déclaré mort, le 26 octobre 2016. L'administration ayant pris acte de son décès, sa pension de retraite ne lui a plus été versée. Depuis, Alain ne vit plus plus que sur sa complémentaire. "Ça fait huit mois que je galère. J'ai fait faire des certificats de vie, mais ça ne leur suffit pas !", raconte-t-il au Parisien

Le retraité doit désormais engager une action en justice pour faire annuler le certificat de décès.