Sécurité : annulation de la traditionnelle Madone des motards dans le Morbihan

  • A
  • A
Sécurité : annulation de la traditionnelle Madone des motards dans le Morbihan
À la madone des motards en 2008. Image d'illustration.@ THOMAS BREGARDIS / AFP
Partagez sur :

Il manque de bénévoles et de d'agents de sécurité pour contrôler les milliers de participants attendus à cet événement.

La traditionnelle Madone des motards de Porcaro, un pardon qui réunit chaque 15 août plusieurs milliers de personnes venus se faire bénir ainsi que leurs engins, a été annulée cette année, pour raisons de sécurité, a annoncé la mairie de cette ville du Morbihan.

Impossible de contrôler tous les participants. La décision, annoncée avec "déchirement", a été prise après une réunion organisée en préfecture avec l'ensemble des partenaires, commune, organisateurs et services de l'État, souligne un communiqué de la mairie. Selon ce communiqué, "compte tenu de l'ensemble des préconisations visant à assurer une sécurité optimale" des participants, "il apparaît impossible de contrôler toutes les personnes devant accéder au campement", comme "de filtrer l'accès de tous les véhicules sur le campement, le terrain des cérémonies et le départ de la balade".

De même, il semble "impossible de mobiliser suffisamment de bénévoles et agents de sécurité" et "de procéder à la fermeture de tous les lieux". "De ce fait, par mesure de sécurité, la Madone des Motards 2016 est suspendue", conclut le communiqué.

Entre 15.000 et 18.000 motards attendus. Le pèlerinage de la Madone des Motards est un pardon unique et original créé en 1979 par l'Abbé Prévoteau. Chaque année, le pardon réunit entre 15.000 et 18.000 motards venant de toutes les régions de France mais aussi d'Europe pour se mettre sous la protection de leur Madone, la Vierge de Fatima. Le pardon dure traditionnellement deux jours, avec une soirée de concerts la veille de la messe du 15 août, célébrée en plein air et suivie de la bénédiction et d'une ballade de 70 km en moto. Après le décès en 2014 du père Prévoteau, passionné de grosses cylindrées, c'est le père Antoine De Roeck qui est devenu le nouvel aumônier des motards.