Secte : les sept reclus de Monflanquin "libérés"

  • A
  • A
Secte : les sept reclus de Monflanquin "libérés"
Partagez sur :

Pendant huit ans et demi, Jean Marchand a vu son épouse et ses deux enfants sombrer sous l'emprise d'un gourou.

"C’est une excellente nouvelle. C’est celle que j’attendais depuis huit ans et demi", a assuré, vendredi à Europe1.fr, Jean Marchand, le seul membre du clan Védrines à n'être jamais tombé dans la manipulation du gourou présumé Thierry Tilly.

Sept membres de la famille de Jean Marchand, qui vivaient, coupés du monde, sous l'emprise du gourou depuis 2001, d'abord à Monflanquin dans le Lot-et-Garonne, puis à Oxford en Angleterre à partir de 2008, ont "été libérés", a indiqué jeudi leur avocat, Me Daniel Picotin.

Arrivé mercredi en Gironde avec l'un d'eux, Charles-Henri de Védrines, qui a été entendu par la justice, Me Picotin a annoncé le retour prochain en France des six autres membres de cette famille.

Thierry Tilly, suspecté d'avoir maintenu sous sa coupe au total onze personnes de cette famille aristocratique du Lot-et-Garonne, âgés de 24 à 96 ans, a été interpellé le 21 octobre en Suisse dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen puis mis en examen le 28 octobre à Bordeaux pour escroqueries, abus de faiblesse, extorsion de fonds, séquestration avec actes de torture et barbarie. Il est écroué à la maison d'arrêt de Gradignan, dans la banlieue bordelaise.

"Mon épouse et de mes deux enfants sont enfin sortisde ce coma provoqué, de ce tunnel dans lequel ils étaient embourbés", s’est réjoui Jean Marchand ajoutant : "Maintenant c’est une autre étape pour leur permettre de se construire de se bâtir une vie qui soit la leur et non plus celle qui leur était dictée pendant toutes ces années par une espèce de gourou terrible et effrayant. Il va falloir des paliers de décompression".

C'est lors d'une opération menée du 9 au 13 décembre, à Oxford et Bristol et qualifiée "d'exit counseling" (exfiltration) par Me Daniel Picotin, que les sept membres de la famille Védrines restés sous l'influence du gourou malgré son interpellation ont pu être récupérés par une équipe spécialisée.

L'avocat bordelais spécialisé dans la lutte antisecte a organisé deux opérations "commandos" en Angleterre, "avec une psychanalyste, un criminologue et un chauffeur spécialisé", la première à la mi-novembre avait permis la sortie de Guillaume de Védrines, 32 ans. Deux membres du clan Védrines avaient pu échapper à l'emprise de Tilly avant le départ outre-manche, en 2008, du reste de la famille et deux autres ont été soustraits donc grâce à l'action de Me Picotin en 2009.

"C'est le plus bel acte de ma vie professionnelle", a affirmé l'avocat qui est également président de l'association "Info-secte Aquitaine/CCMN" et milite pour un renforcement de la loi contre "les manipulations mentales".

En huit ans, l'avocat de la partie civile a estimé que c'est environ 4 millions d'euros que Thierry Tilly aurait détourné de la fortune des Védrines qui, aujourd'hui, se retrouvent "entièrement ruinés".