Sécheresse, vent et absence de Canadair : alerte incendie maximum en Provence

  • A
  • A
Sécheresse, vent et absence de Canadair : alerte incendie maximum en Provence
Image d'illustration à Carry le Rouet. @ AFP
Partagez sur :

Les pompiers des Bouches-du-Rhône ont décidé de mettre en place dans les prochains jours des mesures exceptionnelles face à des "niveaux de dangers rarement atteints".

La conjugaison de la sécheresse, de l'indisponibilité des Canadair et d'un fort mistral en fin de semaine en Provence ont conduit mercredi les pompiers des Bouches-du-Rhône à mettre en place des mesures exceptionnelles pour "faire face à des niveaux de dangers rarement atteints".

Contexte "exceptionnel". "Le contexte opérationnel des jours à venir présente un caractère exceptionnel", explique le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) des Bouches-du-Rhône dans un communiqué. "En effet, l'indisponibilité temporaire de la flotte d'avions bombardiers d'eau de type Canadair CL415 conjuguée à un épisode de vents forts prévu dès le 4 août et jusqu'au week-end inclus appelle des mesures adaptées", écrit-il.

Tous les Canadair immobilisés au sol. Tous les avions de lutte contre les incendies Canadair en France sont immobilisés au sol en attendant les résultats d'enquêtes après la rupture du train d'atterrissage de l'un d'eux lundi soir à Ajaccio. Les autorités ont donc décidé de renforcer les forces au sol avec "la mise à la disposition du Sdis des Bouches-du-Rhône de deux colonnes" venues d'autres départements qui "seront opérationnelles dès le jeudi 4 août". Mais aussi, avec le "soutien financier du département", la "location d'un troisième hélicoptère bombardier d'eau pour cette période critique".

Renforts. D'autres avions bombardiers d'eau - huit Tracker et deux avions gros porteurs de type Dash 8 - restent également disponibles sur le territoire français. Un porte-parole du Sdis a également confirmé qu'il pourrait être fait appel en cas de besoin aux flottes d'appareils des pays frontaliers, Italie ou Espagne.

Sécheresse et fort mistral. Après un hiver et un printemps faiblement pluvieux, le sud-est de la France est en état de sécheresse et des mesures de restrictions d'eau plus ou moins drastiques ont été prises dans plusieurs départements, dont les Bouches-du-Rhône. Météo France prévoit en outre un fort mistral à partir de jeudi soir et jusqu'à samedi inclus sur la Provence. Plus de 500 hectares ont déjà brûlé cette saison dans les Bouches-du-Rhône.