Salon de la rentrée décalée : Comment changer d’orientation en cours d’année ?

  • A
  • A
Salon de la rentrée décalée : Comment changer d’orientation en cours d’année ?
@ ERIC CABANIS / AFP
Partagez sur :

A l'université, 40 % des étudiants se réorientent dans l'année qui suit le bac.

En ce début de deuxième trimestre, et après les premiers résultats d’examens, certains étudiants ont peut-être l'impression de s'être trompés de voie. Cela  arrive plus souvent qu'on pense et pour eux, il y a ce week-end le salon de la rentrée décalée, organisé par le magazine L'Etudiant. Il se tient ce samedi et ce dimanche Porte de Versailles, à Paris.

Une deuxième rentrée en février ou mars. Sur place, plusieurs dizaines d'établissements proposent des formations pour se réorienter sans perdre une année de scolarité. Un étudiant sur six s'estime concerné par une erreur d'aiguillage. A l'université, c'est même  40 % des étudiants qui se réorientent dans l'année qui suit le bac. Du coup, les établissements, les écoles d'ingénieurs ou de commerce sont de plus en plus nombreux à proposer une deuxième rentrée en février ou mars, explique Anthony Souchay, du service coaching de l'Etudiant.

Avantage : l’année qui a mal démarré n'est pas perdue. Plusieurs formules de rattrapage sont possibles, même pour des formations courtes comme les BTS ou les IUT : "soit l’étudiant doit rattraper son retard et devra, en juin, avoir les mêmes acquis que celui qui  aura intégré l’école en septembre. Soit on lui propose six mois de places : donc il aurait son diplôme non pas en juin, mais en février, dans deux ans".

"Cela me fait presque plaisir d’apprendre !" Rodolphe Guillaume fait justement partie de ces étudiants qui se sont réorientés en cours d'année. Apres trois mois en classe prépa math sup, il a intégré l'année dernière une école d'ingénieur en informatique, en février. Il s'en félicite encore aujourd'hui, à quelques semaines d'un départ en stage en Afrique du sud. "Maintenant que je suis dans mon école d’ingénieur, la formation me plait beaucoup plus. Je le sens quand je révise, cela me fait presque plaisir d’apprendre !"

Au total, plus de 250 établissements proposent aujourd'hui ces rentrées décalées. Mais attention, pour s'inscrire, c'est vraiment maintenant qu'il faut s'y prendre.