Salaires : dans un couple, l'homme gagne 42% de plus que la femme

  • A
  • A
Salaires : dans un couple, l'homme gagne 42% de plus que la femme
Les femmes gagnent en moyenne moins que les hommes, notamment parce qu'elles se sacrifient pour leur famille.@ MAXPPP
Partagez sur :

INÉGALITÉ - Selon une étude, en France, les femmes en couple gagnent en moyenne 42% de moins que leur conjoint.

L’INFO. Si Monsieur gagne 2.400 euros, Madame en gagne en moyenne 1.000 de moins. C’est la conclusion à laquelle est arrivé l’Insee dans le cadre de son étude sur les écarts salariaux au sein des couples. Selon l’institut statistique français, les femmes en couple sont payées 42% de moins que leur conjoint, quand les célibataires sont payées seulement 9% de moins que la moyenne des hommes.

Un écart criant... Premier enseignement de l’étude, les femmes sont en moyenne à l’origine de 36% des revenus dans les couples. Mais cet écart est très différent en fonction des situations professionnelles des conjoints. Ainsi, quand les deux membres du couple travaillent (44% des cas), les femmes contribuent généralement à hauteur de 44% des revenus. Lorsque seul l’homme travaille, le taux de contribution de la femme chute à 13%.

… A cause des salaires et des enfants. Selon l’étude, ce fossé est dû en premier lieu à l’inégalité salariale généralisée dont souffrent les femmes en France. Une étude européenne révélait récemment qu’elles touchent en moyenne 16% de moins que les hommes à postes équivalents.

L’étude de l’Insee pointe également le fait que les femmes sont généralement les premières à se lancer dans le travail à temps partiel dans le couple. Cela est d’autant plus vrai dans les foyers qui accueillent un enfant. Ainsi, la contribution des femmes est de 39% dans les couples sans enfant, contre respectivement 38% et 36% quand il y a un ou deux enfants mineurs, et 27% quand il y a trois enfants ou plus.

2% contribuent totalement. Pourtant parmi la population féminine, un quart d’entre elles gagne plus que leur conjoint. Celles-ci sont généralement diplômées du supérieur et occupent des emplois de cadres ou de professions intermédiaire, note l’étude de l’Insee. Ces femmes sont généralement dans des couples aisés où les deux membres travaillent. Dans 2% des cas, c’est même la femme qui subvient aux revenus du couple à 100%.

Plus les femmes travaillent, plus les écarts ont tendance à s’estomper. Selon l’Insee, entre 2002 et 2011, l’écart de revenu annuel au sein des couples est ainsi passé de 13.600 euros à 12.300 euros. La principale raison de la baisse des écarts est l’accès plus grand des femmes au marché du travail. En revanche, note l’étude, dans les couples où l’homme et la femme perçoivent tous les deux un revenu, les écarts ne se sont quasiment pas réduits.

sur le même sujet, sujet,

Les Européennes travaillent 59 jours par an "gratuitement"