Saint-Etienne : la crèche de la cathédrale détruite par un incendie volontaire

  • A
  • A
Saint-Etienne : la crèche de la cathédrale détruite par un incendie volontaire
Une ou plusieurs personnes ont mis le feu à la paille de la crèche provoquant la destruction des personnages qui s'y trouvaient.@ SEBASTIEN NOGIER / AFP
Partagez sur :

Des paroissiens qui se rendaient à la messe vendredi, ont éteint l'incendie, de faible ampleur, y compris en utilisant de l'eau bénite.

La crèche de la cathédrale Saint-Charles de Saint-Étienne a été détruite vendredi soir par un incendie volontaire, éteint par les paroissiens eux-mêmes. Une ou plusieurs personnes ont mis le feu à la paille de la crèche provoquant la destruction des personnages qui s'y trouvaient.

La cathédrale restera ouverte. Dans une autre partie de la cathédrale, "un petit paquet de cierges posé à côté de la statue de la Vierge Marie" a également été incendié, a indiqué Mgr Sylvain Bataille, l'évêque de Saint-Étienne. "Cela touche les chrétiens car la crèche est un symbole de paix (...). Pour autant, nous souhaitons que la cathédrale reste ouverte ", a-t-il poursuivi.

Pas d'interpellation. Les deux incendies de faible ampleur ont été éteints par les paroissiens qui se rendaient à la messe, y compris en utilisant de l'eau bénite. Aucune personne n'avait été interpellée samedi à la mi-journée, a précisé le procureur de la République.

Le maire LR de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a condamné "comme toute profanation de tout lieu de culte et ce quel qu'il soit, cet acte inadmissible. Nous devons nous interroger collectivement sur le sens de ce type de méfait où la bêtise dispute à l'ignorance de ses auteurs", a-t-il réagi dans un communiqué. "La France, État laïc qui doit assurer à tous la liberté de culte, ne peut tolérer de telles attaques lâches", a renchéri son premier adjoint en charge des cultes, Gilles Artigues, président départemental de l'UDI.