Roman Polanski assigne plusieurs médias

  • A
  • A
Roman Polanski assigne plusieurs médias
Partagez sur :

Le cinéaste leur reproche d'avoir publié des articles et des photos portant atteinte à sa vie privée, après sa libération.

Roman Polanski a assigné plusieurs médias devant des juges parisiens pour atteinte à son image et à sa vie privée. Il avait été libéré début décembre sous caution par la justice suisse après deux mois de détention,

Le cinéaste et sa femme, Emmanuelle Seigner, ont assigné VSD, le Journal du Dimanche et Voici. Ils leur réclament un total de 75.000 euros de dommages et intérêts. Les articles ou les photos incriminés ont tous été publiés lors de la libération de Roman Polanski, alors qu'il se trouvait dans son chalet de Gstaad où il est désormais assigné à résidence dans l'attente d'une éventuelle extradition vers les Etats-Unis. Certaines des photos publiées, dans VSD par exemple, montraient les enfants du réalisateur franco-polonais.

L'audience est prévue le 12 janvier devant un juge des référés du TGI de Paris. Les Etats-Unis réclament à Berne l'extradition du réalisateur, poursuivi pour avoir, en 1977, eu des relations sexuelles avec une mineure de 13 ans. Lundi, la justice américaine a refusé d'abandonner les poursuites lancées contre le cinéaste.