Risque d'explosion : les abords de l'hôpital de Firminy temporairement interdits

  • A
  • A
Risque d'explosion : les abords de l'hôpital de Firminy temporairement interdits
Firminy est une commune de 17.500 habitants des environs de Saint-Etienne.@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

L'incendie d'une bombonne d'acétylène dans l'hôpital de Firminy a obligé les forces de l'ordre a évacuer les environs de l'établissement pendant plusieurs heures lundi.

Les abords de l'hôpital de Firminy (Loire) ont été interdits au public pendant trois heures lundi, en raison des risques d'explosion d'une bombonne d'acétylène en feu dans l'établissement, selon des sources concordantes. Le périmètre de sécurité mis en place à partir de 9H00 a été levé peu après 12  heures, indique des pompiers, des membres des forces de l'ordre et de l'hôpital.

Le Samu en pré-alerte. Les patients hospitalisés à proximité du feu ont été transférés vers d'autres pavillons, mais il n'y a pas eu d'évacuation de patients à l'extérieur de l'hôpital, a indiqué son directeur Gilles-André Cuchet. Le directeur général du CHU de Saint-Etienne, Frédéric Boiron, a pour sa part précisé que le Samu avait été placé en pré-alerte, mais que l'incident avait pu être géré en interne par l'établissement de Firminy.

Plusieurs évacuation. Un large périmètre de sécurité a été mis en place pour interdire l'accès aux rues alentours. Les habitants de maisons proches de l'hôpital ont été évacués de leur domicile par précaution, a indiqué une source policière. Le périmètre de sécurité s'étendait jusqu'à la place principale de cette ville de 17.000 habitants, où se trouve l'Hôtel de ville.

Un gaz instable. Appelés vers 9h00, les pompiers ont éteint l'incendie de la bombonne d'acétylène, puis l'ont refroidie. "Mais elle est montée en température à 600 degrés et il s'agit d'un gaz instable qui présente un risque important d'explosion", expliquait dans la matinée un cadre hospitalier. Peu après 12 heures, le dispositif de sécurité a été levé et la société Air Liquide s'est rendue sur place pour prendre en charge la bombonne de 4 mètres cubes d'acétylène. Celle-ci avait pris feu au niveau du détendeur.