Rhume, fièvre, mal de gorge... Comment éviter de tomber malade ?

  • A
  • A
Rhume, fièvre, mal de gorge... Comment éviter de tomber malade ?
@ AFP
Partagez sur :

Avec la baisse des températures qui se profile, le docteur Frédéric Saldmann livre à Europe 1 ses conseils pour éviter d'attraper rhumes, bronchites et gastro-entérites. 

Alors que l'automne s'installe partout dans le pays, le refroidissement des températures fait craindre l'arrivée des rhumes, grippes, bronchites ou gastro-entérites… Comment s'en prémunir ? Quels sont les bons réflexes à avoir pour ne rien attraper ? Le cardiologue et nutritionniste Frédéric Saldmann, auteur de Prenez votre santé en main ! (Albin Michel) distille à Europe 1 ses conseils.

Quels sont les bons gestes à adopter pour ne pas tomber malade ?

Il faut bien sûr bien se laver la main avant de passer à table ou après les toilettes. Il faut également maintenir un système immunitaire en bon état. Pour cela, il faut faire une demi-heure d'exercice physique par jour, avoir une alimentation équilibrée et un sommeil de qualité. Tous les sports sont bons en hiver mais pour les sujets qui manquent de lumière, faire trente minutes de marche rapide entre novembre et mars, c'est bien. On se recharge en lumière. Pour ceux qui n'en ont pas la possibilité, la luminothérapie, c'est aussi très bien.

Y a-t-il des aliments qui nous prémunissent contre ces maladies ?

La seule carence que l'on puisse avoir en hiver, c'est la vitamine D, car c'est le soleil qui nous l'apporte. Si on en manque, on peut aller voir son médecin traitant pour qu'il nous prescrive des ampoules de vitamine D. Je rappelle que le manque de vitamine D augmente les risques de cancer, de maladies cardio-vasculaires et fait baisser la libido. Mais il n'y a pas d'aliments spécifiques à consommer. Quant aux compléments alimentaires, ils n'ont pas d'effet. 

Y-a-t-il vraiment plus de maladies l'hiver que l'été ?

Contrairement à ce que l'on croit, si nous sommes plus malades l'hiver, ce n'est parce qu'il fait froid mais parce que c'est la période d'éclosion des virus. La période de la grippe, de la gastro-entérite coïncide avec le froid. Ce sont donc les bactéries et les virus qui rendent malades mais pas le froid. En plus, en hiver, nous vivons en atmosphère confinée, les épidémies se propagent très vite.