Le réveillon du Nouvel An entre amis, "c'est plus sympa"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dimanche soir, Europe 1 a passé sa soirée du Nouvel An avec une bande d'amis près de Cannes mais aussi sur les Champs Elysées. 

Dimanche soir, ils ont vu grand pour passer la Saint-Sylvestre. Dans une maison de Vallauris, à l'est de Cannes dans les Alpes-Maritimes, ils ont ainsi été une vingtaine de copains à se réunir dans une maison. D'autres ont choisi la tradition en faisant le décompte des dernières secondes de 2017 sur les Champs Elysées à Paris. Europe 1 a pu s’immiscer parmi tous ces fêtards.

Faire "comme les grands". Ils étaient 21 à se réunir pour passer la soirée et pour que les parents soient plus tranquilles, les plus jeunes ont réveillonné avant. "Oui, il faut qu'ils mangent avant pour qu'après, ils aillent jouer", explique une maman. Mais, peine perdue, "certains maintenant veulent du gratin dauphinois et du chapon" pour faire "comme les grands". Et comme les grands, ils veulent aussi veiller tard. A la question "allez-vous tenir jusqu'à minuit ? "Oui ! Jusqu'à deux heures du mat'! ", répond très enjoué un garçonnet. 

"Gratin dauphinois fait maison". Pour les (vrais) grands, le début de la soirée commence par un premier verre et des petits fours. Il ne faut que quelques minutes pour faire grimper l'ambiance. "C'est plus sympa d'être chez quelqu'un avec des gens qu'on connaît", reconnaît une des invités. Puis, c'est le temps de se régaler : "petit gratin dauphinois fait maison, chapon fait maison". Mais c'est un peu compliqué de servir tout le monde en même temps. "C'est le côté convivial des soirées entre amis, de pas manger en même temps et de pas tous manger chaud", souligne un des convives. 

Le temps des résolutions. Alors que la bande d'amis finit de manger, l'année 2017, elle, connaît ses derniers moments. Et le fameux décompte débute : "Trois, deux, un... bonne année ! Bonne année ! Bonne année !". "Que des bonnes notes à l'école", recommande un invité aux enfants. Et avec les attentes viennent aussi les résolutions. Pour l'un, c'est faire du "sport". Un autre veut "voir nos enfants bien grandir comme il faut et voir nos femmes s'épanouir". "La santé, ça revient toujours mais c'est la santé qui prime", rappelle un des invités. Dans le Lot, il y aussi des bonnes nouvelles comme "faire un beau bébé" pour le mois d'août, annonce une future maman. "Là, on réfléchit au prénom", annonce son compagnon, "le grand débat de début d'année". La première nuit de 2018, elle, a été légère entre embrassades, quelques pas de danse et jeux de société.


Sur les Champs Elysées, "c'est merveilleux"

Au cœur de la foule dans les Champs Elysées, la température était plus basse mais la bonne humeur était au rendez-vous. Les spectateurs amassés ont pu admirer un son-et-lumières projeté sur l'Arc de Triomphe. Après la "bonne année" criée sur les douze coups de minuit, les Parisiens et les touristes ont profité du feu d'artifice. "C'est la première année" où Natacha venait à cet événement et sa fille a trouvé ça "très joli". Dans les rues adjacentes, les passants se souhaitent les meilleurs vœux dans toutes les langues. Alessandra est venue par exemple exprès du Brésil pour basculer en 2018 sur l'une des plus belles avenue du monde, sans regrets : "C'était merveilleux, on a vraiment profité tous ensemble, cette nouvelle année sera exceptionnelle". Et l'imposant dispositif de sécurité n'a pas gâché la fête. Pour Aline, venue avec sa famille, "on se sent bien, y'a eu les attentats, c'est pour contre-carrer le sort, donc, c'est plutôt quelque chose d'agréable".