Retenir ses émotions au travail est mauvais pour la santé

  • A
  • A
Retenir ses émotions au travail est mauvais pour la santé
Partagez sur :

Les hommes qui répriment leurs émotions au travail ont deux fois plus de risques de subir une attaque, selon une étude.

Réprimer ses émotions au travail est dangereux pour la santé. Selon une étude scientifique publiée mardi en Grande-Bretagne par le Journal d'Epidémiologie et de santé publique, les hommes qui répriment leurs émotions quand ils sont injustement traités au travail ont deux fois plus de risques de subir une attaque cardiaque.

Ceux qui expriment leurs émotions spontanément, par exemple en se mettant en colère contre leurs collaborateurs, ont un risque cardiaque moyen. Les hommes qui fuient parfois ou systématiquement les conflits ont un risque trois fois plus élevé de subir une attaque cardiaque ou de mourir de cette cause, alors que ceux qui évitent les conflits présentent un risque deux fois plus élevé. En revanche, ceux qui réagissent à un traitement injuste d'une façon directe, par exemple en prenant à partie directement la personne avec qui ils sont en conflit, ou se mettent en colère, n'ont pas de risque de crise cardiaque supérieur à la moyenne.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont regroupé des hommes selon la façon dont ils réagissaient à des conflits, par exemple en ne disant rien, en fuyant, ou en exprimant leur colère plus tard à la maison.

L'étude a été réalisée sur un échantillon de 2.700 hommes dont la moyenne d'âge était de 41 ans au début de l'étude. Aucun d'entre eux n'avait eu d'attaque cardiaque quand l'étude a démarré en 1992, mais en 2003 47 d'entre eux avaient subi une attaque ou étaient morts d'une maladie cardiaque.