Réparations chez le garagiste : comment faire respecter ses droits ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Facture trop élevée, réparation trop longue ou bâclée, Maître Roland Perez vous livre sur Europe 1 les pistes pour éviter les pièges. 

Quelles précautions prendre quand on confie sa voiture à un garagiste ? 

Il faut faire rédiger un premier document : l'ordre de réparation. C'est la description de tous les incidents de votre voiture, ce que vous lui demandez de vérifier. Si demain il n'a pas fait un certain nombre de choses, il va vous dire : "vous ne m'avez pas dit qu'il y avait un dysfonctionnement là-dessus". Le deuxième point, c'est le devis. A partir du moment où ce n'est pas juste une petite révision et que vous avez des réparations importantes, vous lui demandez un devis. C'est ce qui engage le garagiste sur le montant de la facture et c'est obligatoire au-dessus de 15 euros. 

Que faire si le garagiste a fait des réparations sans accord ? 

Pour des réparations importantes qui vont avoir un impact sur votre facture, il doit vous passer un coup de téléphone, sinon c'est pour sa pomme. Une réparation sans votre accord, pas question de payer. Le garagiste a un droit de rétention si vous ne payez pas. Mais le devis prévoyait un prix, s'il l'a dépassé parce qu'il a accompli des réparations pour lesquelles vous n'aviez pas donné votre autorisation, il doit vous rendre le véhicule. Si'l ne le fait pas, le tribunal va le condamner en urgence, en référé, à le rendre avec des dommages et intérêts et des astreintes. 

Le garagiste a-t-il une obligation de résultat ?

Si vous lui avez signalé ce problème, que vous avez payé pour la réparation de ce problème, il a une véritable obligation de responsabilité. Il devra démontrer qu'il a tout fait pour réparer dans les règles de l'art votre véhicule.