Grand Journal : polémique après des propos de la miss météo

  • A
  • A
Grand Journal : polémique après des propos de la miss météo
La miss météo du Grand Journal a jeté un froid lundi soir en s'adressant à une chroniqueuse transgenre@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Lundi soir, le Grand Journal faisait sa rentrée sur Canal+ avec de nouveaux chroniqueurs dont une transgenre. La miss météo a tenu des propos dénoncés comme transphobes.

Le 5 septembre sonnait la fin des vacances pour l'équipe du Grand Journal de Canal+. L'occasion de présenter les nouveaux chroniqueurs parmi lesquels la journaliste transgenre, Brigitte Boréale, et Ornella Floeury, la nouvelle miss météo. Et l'alchimie n'a pas vraiment pris sur le plateau.

Des propos déplacés. Alors que l'Association des Journalistes LGBT (AJL) et les réseaux sociaux se sont félicités de la présence sur le plateau de Canal+ de Brigitte Boréal, les stéréotypes sur les transgenres ont refait surface. Dans un premier temps, le chroniqueur et humoriste Lamine Lezghad a glissé un complice "Nous les mecs, quand on est stressés, une petite [masturbation], ça détend." Niant par là l'identité de femme de Brigitte Boréale.

Dans la suite de l'émission, Ornella Fleury, l'a saluée d'un "Bonsoir monsieur-dame, enfin... Brigitte", avant d'enchaîner sur "Brigitte, on te connaît très peu, et du coup je trouve ça un peu excitant. Ça me donne envie de faire un plan à trois". Des propos immédiatement dénoncés par l'AJL.

"Ces remarques ne sont pas drôles". Dans un communiqué, l'association déplore la teneur de ces "blagues". "Ces remarques ne sont pas drôles, elles sont injurieuses. Elles nient le fait que Brigitte Boréale est une femme, sous-entendant qu'elle serait aussi, simultanément, un 'monsieur'. Elles la renvoient à des questions d'ordre sexuel et génital", rapporte Libération. L'association fait également remarquer que personne n'a réagi sur le plateau.