Rentrée 2016 : à quelles aides ai-je droit en tant qu'étudiant ?

  • A
  • A
Rentrée 2016 : à quelles aides ai-je droit en tant qu'étudiant ?
Des étudiants sortent de l'Université de Caen@ FRANK PERRY / AFP
Partagez sur :

Rentrée signifie pour les étudiants retour à l'université mais aussi, pour nombre d'entre eux, galères d'argent.

Après deux ou trois mois de vacances, il est temps pour les étudiants de retrouver le chemin des amphis. Mais le retour sur les bancs de l'université rime aussi souvent avec les galères financières. Avec un coût de la vie de plus en plus élevé, difficile pour les étudiants de boucler les fins de mois. Europe 1 fait le point sur les aides auxquelles vous avez droit si vous êtes dans ce cas.

Des bourses d'étude sur critères sociaux. C'est souvent la première à laquelle on pense mais tout le monde n'y a pas droit. D'abord il faut avoir moins de 28 ans et suivre une formation qui accueille les boursiers. Ensuite votre droit à une bourse, ou son montant le cas échéant, est calculé à partir des revenus des parents et de votre éloignement de leur domicile. Vous cumulez alors un certain nombre de points, de 0 à 8, qui vous permettent d'accéder à certains avantages.

Vous êtes exonéré des frais d'inscription universitaires (seul intérêt pour les boursiers échelon 0), vous ne payez pas de cotisation pour avoir une sécurité sociale étudiante, vous êtes prioritaire pour accéder à un logement du CROUS et surtout vous recevez une somme d'argent fixe pendant les dix mois que compte votre année universitaire. Pour savoir si vous êtes éligible pour une bourse, vous pouvez faire une simulation



Des aides ponctuelles en cas de galère. En cas de gros pépin au cours de l'année universitaire, vous pouvez bénéficier d'une allocation annuelle ou d'une aide ponctuelle versée en une seule fois. Dans le premier cas, vous devez justifier que vous ne recevez plus le soutien matériel de vos parents et que vous vous retrouvez dans une situation précaire. Vous ne devez pas avoir plus de 35 ans et remplir les critères pour bénéficier d'une bourse sur critères sociaux. Le Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) vous verse alors une allocation pendant six à dix mois en fonction de votre situation.

Pour la bourse d'aide ponctuelle, il faut faire une demande d'urgence auprès de l'assistance sociale de votre université. Cette aide est versée une seule fois et son montant ne peut pas dépasser celui d'une bourse échelon 1, soit 1.667 € en 2015-2016.

Deux aides au logement. Pour vous aider à payer votre loyer, la Caisse d'allocations familiale peut vous verser tous les mois une Aide personnalisée au Logement (APL) ou une Allocation de Logement à caractère social (ALS). L'APL est transmise directement aux logements conventionnés comme les HLM ou les résidences Crous.

Quant à l'ALS, vous pouvez en bénéficier si vous vivez dans une chambre en foyer, dans une résidence universitaire, un studio ou encore une maison en ville. C'est l'aide la plus souvent versée aux étudiants. Dans les deux cas, son montant dépend de vos ressources financières et du montant de votre loyer. Là encore vous pouvez faire une simulation sur le site de la CAF.

logement étudiant

© MAXPPP


Et pour le dépôt de garantie et les garanties à fournir ? Car lorsqu'un étudiant cherche un logement à Paris, il doit avoir un certain budget. Il existe un prêt à taux 0%, le Loca-Pass. Vous devrez le rembourser quand vous quitterez votre logement. Pour les cas particuliers, il existe aussi un Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) qui fournit des prêts ou des subventions.

En cas de besoin, l'État peut également se porter garant pour vous, si vous n'avez pas de caution familiale, amicale ou bancaire mais que vous avez des revenus. Ce dispositif Clé (Caution locative étudiante) concerne les étudiants de moins de 28 ans et les doctorants ou post-doctorants de plus de 28 ans. Pour les couples et les colocations, il existe des conditions particulières à retrouver sur Lokaviz.

Un prêt jusqu'à 15.000 euros. Et si vous n'avez droit à aucune bourse mais que votre formation est payante, vous pouvez contracter un prêt étudiant. Dans ce cas, pas besoin de justifier de quelconques revenus ni d'une caution. Vous devrez rembourser votre prêt deux ans après votre diplôme, ce qui vous laisse le temps de trouver un emploi bien rémunéré. L'État se porte garant pour vous mais l'octroi du prêt reste quand même le choix de la banque. Vous devrez donc lui prouver que vous êtes un bon investissement. 

Quelles aides pour les étudiants ? crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Des étudiants assistent à leur premier amphi en 2015


En cas de départ à l'étranger. Vous tentez l'aventure des études à l'étranger ? Vous pouvez demander une bourse Erasmus si vous allez dans un pays de l'Union européenne. Sinon renseignez-vous sur les partenariats conclus entre votre université et celle qui va vous accueillir. Si vous êtes boursier en France, vous avez aussi droit à une aide à la mobilité internationale qui peut vous être versée pendant neuf mois au plus. Et ce dispositif est valable aussi bien pour un échange universitaire qu'un stage qui entre dans le cadre de votre cursus. 

Et si je n'entre dans aucune catégorie ? Vous pouvez demander des aides à votre commune, votre conseil départemental ou même votre conseil régional qui ont un certain pouvoir dans ce domaine. Si vous avez obtenu votre bac avec une mention très bien, vous pouvez aussi bénéficier d'une bourse au mérite qui s'élève à 900 euros. Sachez qu'il existe un certain nombre d'allocations spécifiques à chaque domaine.

Vous préparez un concours de la fonction publique, vous suivez une formation sociale ou paramédicale ? Adressez-vous à votre conseil régional. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) propose également à des étudiants titulaires d'un master recherche de cofinancer une thèse de doctorat dans le domaine de la maîtrise de l'énergie ou de l'environnement. Plusieurs fondations fournissent aussi des bourses en fonction de vos spécialités comme la Fondation de France, la fondation Georges Besse, la fondation Entraide Hostater ou encore le legs Lassence.