Rennes : près de 200 personnes contre les violences policières

  • A
  • A
Rennes : près de 200 personnes contre les violences policières
@ Photo d'illustration : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

Les manifestants se sont rassemblés en milieu d'après-midi place de la mairie aux cris de "Zyed, Bouna, Théo et Babacar, on n'oublie pas, on ne pardonne pas".

Près de 200 personnes ont défilé samedi à Rennes contre les violences policières et en soutien notamment à Théo, le jeune homme victime d'un viol présumé lors de son interpellation en région parisienne.

"On n'oublie pas, on ne pardonne pas". Les manifestants se sont rassemblés en milieu d'après-midi place de la mairie, mais ont été empêchés de rejoindre le cœur du centre historique, en vertu d'un arrêté préfectoral qui y interdisait samedi toute manifestation. Les accès à ce centre historique étant bloqués par les forces de l'ordre, les manifestants ont défilé à proximité avant de prendre la direction d'un quartier périphérique aux cris de "Zyed, Bouna, Théo et Babacar, on n'oublie pas, on ne pardonne pas" ou "la police mutile, la police assassine". "C'est une nouvelle manifestation en préparation à celle du 19 mars à Paris", a indiqué un participant à cette manifestation qui s'est fait appeler Antoine. "Beaucoup ne pourront pas se rendre à Paris", a-t-il ajouté, "même si un bus au départ de Rennes a été affrété".

À l'appel des familles de victimes de violences policières, des marches sont prévues dimanche 19 contre les violences policières, les discriminations et le racisme.