Remise en liberté de l'assaillant de Marseille : l'équipe de la préfecture du Rhône profondément renouvelée "dès demain"

  • A
  • A
Remise en liberté de l'assaillant de Marseille : l'équipe de la préfecture du Rhône profondément renouvelée "dès demain"
Henri-Michel Comet va être remplacé à la tête de la préfecture du Rhône.@ NANTES, FRANCE
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur a indiqué que des "dysfonctionnements" à la préfecture du Rhône avaient conduit à la remise en liberté de l'assaillant de Marseille la veille de l'attaque.

"Un ensemble de dysfonctionnements graves" à la préfecture du Rhône ont conduit à la remise en liberté de l'auteur du double meurtre de Marseille la veille de l'attaque à la gare Saint-Charles, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. L'équipe préfectorale sera ainsi profondément renouvelée "dès demain", avait en outre affirmé le ministre. Le préfet du Rhône, Henri-Michel Comet, sera lui aussi remplacé.

Des "dysfonctionnements graves". Ahmed H., un Tunisien de 29 ans, a tué au couteau deux jeunes femmes le 1er octobre à la gare Saint-Charles de Marseille, avant d'être abattu par la police. Interpellé deux jours avant pour vol dans un centre commercial de Lyon, il avait été remis en liberté le lendemain, alors qu'il était en situation irrégulière. L'inspection générale de l'administration, chargée d'établir pourquoi Ahmed H. a été remis en liberté, a relevé des "dysfonctionnements graves" dans le dispositif d'éloignement des étrangers en situation irrégulière au sein de la préfecture, a dit Gérard Collomb. 

Renouvellement de la préfecture. "La préfecture du Rhône devra, dans les plus brefs délais, apporter les mesures correctrices aux manques qui se sont fait jour (...) C'est pourquoi j'ai décidé de confier une importante tâche de réorganisation à une équipe préfectorale profondément renouvelée", a poursuivi le ministre de l'Intérieur. 

Le porte-parole de l'Élysée, Christophe Castaner, a précisé sur franceinfo que le préfet du Rhône sera lui aussi remplacé : "il faut que certains portent la responsabilité" de ces dysfonctionnements, a-t-il dit. "Que ceux qui ont des responsabilités, le préfet et peut-être ses plus proches collaborateurs, changent", a-t-il martelé, estimant que l'assassinat des deux femmes "aurait pu être évité". La nouvelle équipe préfectorale du Rhône sera nommée mercredi en Conseil des ministres.