VIDEO - Réhabilitation du professeur Joyeux, anti-vaccins : le coup de gueule de Michel Cymes

  • A
  • A
VIDEO - Réhabilitation du professeur Joyeux, anti-vaccins : le coup de gueule de Michel Cymes
Michel Cymes critique vertement la réhabilitation du professeur Henri Joyeux. @ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Pour l'animateur, Henri Joyeux a "instillé le poison dans l’esprit des parents qui se diront que puisque vous avez été blanchi, c’est bien que les vaccins sont dangereux".

La décision de la chambre disciplinaire nationale de l’Ordre des médecins ne passe pas pour Michel Cymes. Le conseil a annulé mardi en appel la radiation du professeur Henri Joyeux, un professeur de 72 ans qui s’opposait à la vaccination. Selon la décision d’appel, les propos du professeur "n’excédaient pas le principe de la liberté d’expression".



"Instillé le poison dans l'esprit des parents". Une décision qui provoque l’ire de Michel Cymes. Dans l’émission Magazine de la santé, qu’il quittera à la fin de la saison, l’animateur s’est montré ironique. Michel Cymes "félicite" Henri Joyeux  et lui "tire un coup de chapeau". Il poursuit en évoquant une "œuvre destructrice" qui a "instillé le poison dans l’esprit des parents qui se diront que puisque vous avez été blanchi, c’est bien que les vaccins sont dangereux".

"Etre médecin, c’est être responsable". Michel Cymes a également dénoncé la tribune médiatique offerte à Henri Joyeux, qui se définit dans la presse comme la "victime de l’establishment médical et du lobby des labos". "Etre médecin, c’est être responsable", conclut Michel Cymes, courroucé.