Quinze ans de réclusion pour un pédophile septuagénaire

  • A
  • A
Quinze ans de réclusion pour un pédophile septuagénaire
Partagez sur :

Paul Garret a été condamné pour des viols et agressions sexuelles sur 18 mineurs à qui il donnait des cours de soutien scolaire.

Paul Garret, accusé de viols et d'agressions sexuelles à l'encontre de près d'une vingtaine de mineurs, a été condamné lundi à quinze ans de réclusion criminelle. L’avocat général avait requis seize ans de réclusion criminelle l’égard de cet homme de 71 ans dont le procès s’est ouvert lundi 8 juin.

Dix-huit victimes, filles et garçons, ont été recensées. Les faits ont été commis à Saint-Mamert-du-Gard entre 1986 et 2005, à son domicile. Paul Garret y donnait des cours de soutien scolaire aux enfants de sa commune, bénévolement. Il avait été baptise "papy Paul".

Son épouse a été condamnée pour non dénonciation de crime à quatre ans de prison dont un ferme. Elle aurait fait disparaître des photos d'enfants nus prises par son mari. Le Midi Libreindique également qu’elle semblait au courant des agissements de son mari. "Chaque fois, elle partait faire les courses. Quand elle revenait elle sonnait au portail, il lui ouvrait avec la télécommande puis elle toquait à la porte. Parfois, c'est lui qui l'incitait à sortir", rapporte le quotidien.

"Monsieur Garret, contemplez le résultat de l'œuvre de toute une vie, le désastre que vous avez commis chez des enfants désormais enfermés dans leur tête", a lancé le représentant du ministère public à un accusé qui pendant huit jours a comparu allongé sur un brancard, sans prononcer la moindre parole de la première à la dernière minute de son procès.

Paul Garret a déjà été condamné à trois reprises (1962, 1966 et 1975) pour des agressions sexuelles sur des mineurs à Neuilly-sur-Seine et Strasbourg. Pour les experts psychiatres et psychologues l'ayant examiné : Paul Garret est "dangereux, manipulateur, égocentrique".