Quelles alternatives aux produits d'entretien considérés comme des "sources de pollution" majeures ?

  • A
  • A
Quelles alternatives aux produits d'entretien considérés comme des "sources de pollution" majeures ?
"60 millions de consommateurs" a pointé du doigt 46 marques de produits d'entretien grand public (image d'illustration)@ DANIEL JANIN / AFP
Partagez sur :

Le magazine "60 millions de consommateurs" pointent du doigt 46 produits d'entretien de grandes marques qui sont polluants et mauvais pour la santé.

Sprays assainissants, produits désodorisants, anti-acariens ou désinfectants. Le magazine 60 millions de consommateurs alerte sur les dangers représentés par 46 produits d'entretien dans une étude dévoilée jeudi. Ces produits "décuplent la pollution intérieure", cumulant "des substances allergènes, irritantes, voire toxiques". Mais si ces produits industriels sont mauvais pour notre santé, il existe des alternatives "propres" et respectueuses de la nature puisqu'elles sont composés de produits naturels. 

Le bicarbonate de soude pour désodoriser et faire briller. Cette poudre blanche, inodore et au goût légèrement salé servait déjà de savon au temps de l'Égypte Ancienne. Bien qu'on l'appelle communément "bicarbonate de soude", il ne doit pas être confondu avec la "soude caustique", très corrosive et dangereuse pour la peau, ni avec le "bicarbonate de potassium" qui n'est que le nom technique du sel basique.

"Il est parfait pour frotter et récurer une casserole brûlée, un évier, polir un métal", conseille 60 millions de consommateurs. Légèrement abrasif lorsqu'il est sec, il suffit d'ajouter un peu d'eau pour adoucir ses propriétés. Le bicarbonate de soude agit aussi comme un anti-odeurs. Enfin il élimine facilement champignons et bactéries.

Les savons noirs et de Marseille pour détacher le linge et éloigner les pucerons. Ces deux types de savons proviennent de la recette du savon d'Alep, inventé il y a plus de 3.000 ans. Le savon de Marseille ne peut contenir que des corps gras végétaux comme l'huile de coco, de palme ou d'olive, d'après la réglementation de l'Union des professionnels du savon de Marseille.

La savon noir a de multiples usages dans la maison. Très concentré, il est idéal pour dégraisser un évier, une hotte, un four ou une plaque de cuisson. Si on le dilue dans un peu d'eau tiède, on peut l'utiliser pour nettoyer les vitres, on sol carrelé ou encore entretenir de l'argenterie. Le savon de Marseille sert également de détachant et en copeaux, il peut remplacer la lessive pour l'entretien de certains textiles délicats. Mais attention, les savons de ménage ne sont pas recommandés pour la toilette car ils sont moins gras et peuvent être irritants.

L'argile, terre de Sommières pour dégraisser et nettoyer les sols. La propriété première de la terre de Sommières (un petit village du Gard) est sa capacité d'absorption : 80% de son poids en eau. C'est pourquoi cette poudre qui va du blanc au violet en passant par le vert et le brun, est utilisée pour fabriquer de la litière pour chats, précise le magazine.

La terre de Sommières est utile pour enlever à sec une tache grasse sans laisser d'auréole ni d'odeur. Mélangée avec un peu de savon de Marseille, elle agit comme un détachant avant un lavage en machine. En revanche, elle ne s'utilise pas mouillée ou sur une surface mouillée et ne doit pas être appliquée à un endroit où elle ne peut pas être aspirée.

Le vinaigre blanc pour détartrer et raviver les couleurs du linge. Le vinaigre blanc est un ingrédient de base particulièrement économique. On en trouve avec les vinaigres alimentaires classiques dans tous les supermarchés à partir de 0,33 centimes. Biodégradable à 100%, il peut être utilisé dans diverses contexte à l'exception de surfaces en marbre, en pierre calcaire ou vernies. Il ne faut pas non plus le mélanger avec de l'eau de Javel, il dégagerait des vapeurs toxiques.

Le vinaigre blanc permet de "lutter contre le tartre, d'assouplir les fibres et de raviver les couleurs des tissus, de retrouver la transparence des verres et des vitres comme le brillant du métal", détaille 60 millions de consommateurs. Il est encore plus efficace dans de l'eau tiède.

Les cristaux de soude pour déboucher la plomberie et décrasser la vaisselle. Malgré leur nom, les cristaux de soude n'ont rien à voir, eux non plus, avec la soude "caustique". Le carbonate de sodium, son autre nom, se présente sous la forme d'une poudre ou de granulés légers et blancs. Il est composé de craie, de sel et d'ammoniaque. Très irritant, il nécessite l'utilisation de gants de protection.

Il est d'une grande aide pour dégraisser les grilles de four ou de barbecue mais aussi les fonds de casseroles brûlés mélangé avec de l'eau bouillante pendant une nuit. "Une à deux cuillères à soupe de cristaux ajoutés dans le compartiment du lave-linge destiné à la lessive accroîtra son efficacité et l'éclat du linge blanc", détaille le magazine. Il est également utile, avec de l'eau bouillante et un verre de vinaigre blanc, pour déboucher un tuyau encombré de matières organiques.