Quand Lahoud fréquentait des proches de Sarkozy

  • A
  • A
Quand Lahoud fréquentait des proches de Sarkozy
Partagez sur :

L’informaticien soupçonné d'avoir falsifié les fichiers Clearstream a côtoyé François Pérol, Nathalie Kosciusko-Morizet et Eric Woerth.

Depuis lundi, Imad Lahoud est sur le banc des prévenus au procès Clearstream.A l’audience mercredi, l’informaticien, soupçonné d'avoir falsifié les fichiers de l’établissement bancaire luxembourgeois, a mis en cause Dominique de Villepin. Son carnet d’adresses pourrait pourtant indiquer qu’il était plus proche de Nicolas Sarkozy au moment des faits. Un rapport policier, qui figure dans le dossier d’instruction depuis 2008 et qui est révélé samedi par leJDD, le laisse en tout cas entendre.

Quels sont les noms qui apparaissent dans l’agenda d’Imad Lahoud en 2004 et en 2005 ? D’abord celui de François Pérol, qui était à l'époque directeur-adjoint du cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Economie, puis qui est devenu secrétaire général adjoint de l'Elysée. Il aurait déjeuné à 15 reprises avec Imad Lahoud.

En 2005, l’actuel ministre du Budget, Eric Woerth, avait quant à lui invité Imad Lahoud dont l’épouse était sa chef de cabinet. L'actuelle secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, a enfin dîné deux fois avec l’informaticien, qu’elle connaissait parce que son mari était cadre chez EADS comme Imad Lahoud. La trace de ces rencontres a pu être retrouvée parce qu’elles ont fait l’objet de note de frais pour près de 16.000 euros.

Quel sens donner aux fréquentations de l’informaticien ? Pour les avocats de Dominique de Villepin, ces rencontres pourraient démontrer que c'est Nicolas Sarkozy qui est à l’origine d’un complot, et non l’inverse. De son côté, l’ancien premier ministre a assuré pendant l’audience qu’il ne connaissait pas Imad Lahoud avant l’affaire.

> Retrouvez l'ensemble de notre dossier sur l'affaire Clearstream