Projet d'attentat en France : Reda Kriket mis en examen

  • A
  • A
Projet d'attentat en France : Reda Kriket mis en examen
Après six jours de garde à vue, Reda Kriket a été mis en examen
Partagez sur :

Reda Kriket, principal suspect du projet d'attentat déjoué en France, a été mis en examen selon des sources proches de l'enquête. 

Le djihadiste présumé Reda Kriket, principal suspect dans une enquête sur un projet d'attentat en France, a été mis en examen par un juge antiterroriste mercredi, selon des sources proches de l'enquête. Le Français de 34 ans a notamment été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle. Il a été placé en détention provisoire, a indiqué le procureur Moulins lors d'une conférence de presse, mercredi soir. 

Six jours de garde à vue. Reda Kriket, soupçonné d'avoir séjourné dans les rangs de l'Etat islamique en Syrie, a été déféré après six jours de garde à vue. Cette durée exceptionnelle ne peut être décidée par la justice qu'en cas de risque imminent d'attentat ou pour les nécessités de la coopération internationale. Reda Kriket doit encore comparaître devant un magistrat spécialisé qui statuera sur une éventuelle détention provisoire.

Arrêté à Boulogne-Billancourt. Soupçonné d'être "impliqué à haut niveau" dans ce projet terroriste, Reda Kriket a été arrêté le 24 mars à Boulogne-Billancourt. Son arrestation a donné suite à une vaste opération policière, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans un immeuble d'habitations du boulevard du général Delambre, à Argenteuil, dans le Val-d'Oise. 

Connaissance d'Abaaoud. Reda Kriket avait déjà été condamné par défaut aux côtés d'Abdelhamid Abaaoud - en leur absence -, en juillet dernier en Belgique, lors d'un même procès. Ils étaient poursuivis pour leur participation à une filière de recrutement belge pour la Syrie. Le Français, à qui il était reproché un rôle important, avait alors écopé de dix ans de prison.