Procès AZF : jugement rendu le 19 novembre

  • A
  • A
Procès AZF : jugement rendu le 19 novembre
Partagez sur :

Le dernier avocat de la défense s'est exprimé lundi matin, réaffirmant qu'à ses yeux la relaxe de ses clients s'imposait.

Le jugement du tribunal correctionnel de Toulouse chargé de déterminer les responsabilités dans la catastrophe d'AZF sera rendu le 19 novembre prochain. L'annonce du délibéré a été faite par le président Thomas Le Monnyer à l'issue de la dernière audience au pénal du procès, ouvert dans une salle municipale de Toulouse le 23 février.

A l'issue de ce procès-fleuve, le jugement concernera à la fois l'ex-directeur d'AZF Serge Biechlin et Grande Paroisse (groupe Total), propriétaire de l'usine, poursuivis notamment pour homicides involontaires, et Total et son ex-PDG Thierry Desmarest, sur la responsabilité pénale desquels il se prononcera alors. Total et Thierry Desmarest sont poursuivis par les parties civiles en citation directe, mais pas par le parquet.

Le dernier avocat de la défense à s'exprimer, Me Daniel Soulez-Larivière, a réaffirmé lundi matin qu'à ses yeux la relaxe s'imposait. Selon l'avocat, aucun élément de preuve solide n'a été retenu pour justifier une condamnation pour "faute caractérisée" de la part des prévenus.

Si la défense a plaidé la relaxe, les parties civiles estiment, elles, que des responsabilités doivent être dégagées. Ecoutez le compte-rendu d'audience de Benjamin Peter :


Le procès AZF se terminera mardi par une audience consacrée aux "intérêts civils", c'est-à-dire aux demandes de dédommagements des victimes, au total 3.090 parties civiles. L'explosion d'AZF avait fait 31 morts et des milliers de blessés le 21 septembre 2001.