Prix et manifestation pour la 19ème journée internationale de la presse

  • A
  • A
Prix et manifestation pour la 19ème journée internationale de la presse
Partagez sur :

L'organisation Reporters sans frontières avait appelé à "un grand rassemblement" dimanche devant l'ambassade d'Iran à Paris pour la 19ème journée internationale de la presse. Et l’Unesco a décerné son prix annuel au journaliste sri-lankais Lasantha Wickrematunge, à titre posthume.

L'organisation Reporters sans frontières (RSF) avait appelé à "un grand rassemblement" dimanche après-midi devant l'ambassade d'Iran à Paris "afin de remettre aux autorités iraniennes une pétition demandant la libération de à la journaliste irano-américaine Roxana Saberi".

Quatre membres de RSF sont en grève de la faim depuis le 28 avril en soutien à la journaliste. Interpellée fin janvier à Téhéran, où elle résidait depuis 2003, Roxana Saberi a été condamnée à huit ans de prison pour espionnage au profit des Etats-Unis à l'issue d'un procès à huis clos le 13 avril.

"Plus de 120 journalistes sont emprisonnés à ce jour (...) Je tiens à réaffirmer ma solidarité avec tous les journalistes emprisonnés arbitrairement ou victimes de harcèlements et de violences physiques à travers le monde", a déclaré Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme, dans un communiqué.

L'Unesco a attribué son Prix international de la liberté de la presse, à titre posthume, au journaliste sri-lankais Lasantha Wickrematunge. Le rédacteur en chef du Sunday Leader, a été assassiné le 8 janvier 2009 en plein centre de la capitale Colombo par deux motards. Dans son dernier article,Monsieur le Président, je vous écris une lettre, il prédisait son assassinat.

RSF publie à l'occasion de cette journée un recueil de 100 clichés du photo-reporter britannique Don McCullin, retraçant les événements marquants du XXe siècle.