Prison ferme pour les escrocs à la formation professionnelle

  • A
  • A
Prison ferme pour les escrocs à la formation professionnelle
Partagez sur :

Certains patrons d’entreprises et des conseillers de l'organisme collecteur francilien Opcareg inventaient des formations fictives pour toucher de l’argent.

L’escroquerie avait coûté plus de 20 millions d’euros, au début des années 2000, à l’Organisme paritaire collecteur agréé régional (Opcareg, devenu Opcalia) d’Île-de-France. Ses auteurs ont été condamnés mardi à des peines de prison ferme allant jusqu’à 15 mois.

L'Opcareg Ile-de-France est un organisme collecteur qui reçoit des entreprises les contributions obligatoires au titre de la formation professionnelle. Avec l'Association régionale de la Formation professionnelle (ARFP) Ile-de-France, son partenaire en matière de gestion, l'Opcareg valide les formations demandées par les entreprises et les leur rembourse.

En 2001, l'explosion de certaines formations avait alerté des membres de l'Opcareg. Des irrégularités avaient alors été relevées, mettant notamment en cause l'intégrité du directeur de l'ARFP, Olivier David.

Les enquêteurs avaient découvert une vaste escroquerie consistant à mettre en place des formations fictives. Certains chefs d'entreprise se faisaient alors rembourser auprès de l'Opcareg pour ces formations inexistantes. De leur côté, des conseillers de l'Opcareg ou de l'ARFP empochaient de fortes primes de résultat.

Après six ans d'enquête, 21 personnes avaient été renvoyées devant le tribunal correctionnel pour escroquerie en bande organisée et abus de biens sociaux. Mardi, le tribunal a condamné Olivier David à 3 ans de prison dont six mois ferme. Deux autres prévenus, considérés comme des protagonistes de la fraude, ont écopé de 4 ans dont 15 mois ferme. Du sursis, quelques relaxes, et d’importants dommages et intérêts aux parties civiles ont également été prononcés.