Prison d'Angers : une soixantaine de détenus refusent de regagner leurs cellule

  • A
  • A
Prison d'Angers : une soixantaine de détenus refusent de regagner leurs cellule
Image d'illustration.@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Une soixantaine de détenus ont refusé de regagner leurs cellules, dimanche soir, afin de protester contre leurs conditions de détention.

Une soixantaine de détenus de la prison d'Angers ont refusé dimanche soir de regagner leurs cellules, afin de dénoncer leurs conditions de détention dans cet établissement vétuste, a-t-on appris auprès de la direction interrégionale des services pénitentiaires du Grand Ouest.

Un taux d'occupation de 120%. A l'issue de la promenade, vers 17h, les détenus "n'ont pas voulu réintégrer leurs cellules", a indiqué Yves Lechevallier, le directeur interrégional. Cet établissement date du XIXe siècle et accueille quelque 350 personnes, soit un taux d'occupation de 120%, selon la même source. Les Equipes régionales d'intervention et de sécurité (ÉRIS) ont été dépêchées sur place pour assurer "la réintégration dans le calme", a ajouté Yves Lechevallier. "Les choses rentrent dans l'ordre, les détenus regagnent leurs cellules et tout se passe effectivement dans le calme", a-t-il précisé, peu avant 21h30. Les détenus "souhaitaient un minimum de médiatisation sur leurs conditions de détention" liées "à la vétusté des locaux", a-t-il dit.