Présidentielle : une PME du Pas-de-Calais fabrique les 20 millions d'enveloppes nécessaires

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

C'est une PME du Pas-de-Calais qui a remporté l'appel d'offres du ministère de l'Intérieur et qui va devoir fabriquer en bleu, violet ou marron, les 20 millions d'enveloppes qui serviront pour l'élection présidentielle.

REPORTAGE

Pendant que les candidats s'affrontent, l'élection présidentielle se prépare aussi en coulisses. À deux mois du premier tour, les petites enveloppes que nous glisserons dans l'urne sont en cours de fabrication et c'est la PME Envelnord à Ecques (Pas-de-Calais) qui a remporté l'appel d'offres européen lancé par le ministère de l'Intérieur.

Un savoir-faire spécifique. Pendant quatre semaines, des robots vont transformer des bobines de papiers de couleurs en enveloppes pour l'élection présidentielle. Une fierté pour cette entreprise de 74 salariés qui attend un gain de 200.000 à 300.000 euros. Et ce marché demande un savoir-faire spécifique. "C'est le plus petit format qu'on puisse faire chez nous : 95 par 120 mm", assure le responsable du département enveloppes Guillaume Bizouerne. "C'est un papier spécifique, avec une couleur demandée par le ministère de l'Intérieur : bleu, violet ou marron."

kkk

Les préfectures sont économes. Au total, l'entreprise va fournir près de 20 millions d'enveloppes d'ici au premier tour des élections présidentielles (le 23 avril). Vingt millions, c'est peu car les préfectures ont tendance à garder les enveloppes après une élection. "Lors de la dernière présidentielle, en 2012, il y avait une préfecture qui avait encore des enveloppes datées de 74, l'élection de [Valéry] Giscard d'Estaing", raconte Guillaume Bizouerne. "Ce n'est pas très bon pour notre business mais c'est plutôt un bon signe de gestion. Il faut s'en féliciter parce que ce sont quand même les deniers publics."

De la fabrication à la livraison. Après la fabrication, c'est l'entreprise elle-même qui sera chargée de livrer ces enveloppes à l'ensemble des préfectures du pays. Elles seront alors déposées dans des endroits secrets jusqu'aux élections.