Pour les Palois, Bayrou "est maire de Pau, il n'a pas besoin d'aller voir ailleurs"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Il avait promis de rester maire de Pau quoi qu'il advienne. Et pourtant François Bayrou laisse planer le doute sur une éventuelle candidature présidentielle.

Entre le renoncement de François Hollande à se présenter à la primaire et la déclaration de candidature imminente de Manuel Valls, que va faire François Bayrou ? C'est l'une des questions du moment. Le président du MoDem sera tout à l'heure l'invité du Grand Rendez-Vous Europe 1, iTÉLÉ, Les Échos, à partir de 10 heures. Le maire de Pau sera-t-il candidat une quatrième fois à la présidentielle ? Les Palois sont en tout cas divisés sur la question.

Bayrou est déjà maire. À Pau, la perspective d'une candidature de François Bayrou ne rencontre pas un élan d'enthousiasme et ce, pour des raisons assez différentes. "Le centre n'a jamais beaucoup marché. Je pense qu'il ne faut pas insister davantage", estime une habitante. "Il est maire de Pau, il n'a pas besoin d'aller voir ailleurs. Qu'il s'occupe déjà bien de sa ville et après on verra !" 

Après trois échecs, Bayrou devrait abandonner ses espoirs présidentiels pour certains Palois. "On ne retourne pas sa veste 36 fois. Déjà pour les présidentielles, l'autre fois, il avait renversé et puis là, il avait dit : 'Je serais maire de Pau'. Donc il faut qu'il tienne promesse." "Il ne fait pas partie de ces gens du renouveau. À un moment donné, il faut peut-être laisser la place aux jeux qui ont peut-être des idées nouvelles."

Un espace au centre pour rassembler. Mais d'autres continuent d'y croire. Pour eux, il reste toujours un espace pour rassembler au centre. "Vu que Juppé n'est pas passé, c'est sûr qu'il va s'engager. C'est la démocratie. Il faut donner le choix au peuple français de choisir entre Fillon et lui au centre." "Il n'a pas beaucoup de partisans en ce moment, mais il aime les défis. C'est un vrai Béarnais alors bon vent."

François Bayrou a jusqu'en janvier pour prendre une décision mais ses proches pensent surtout qu'il attend de connaître le candidat choisi par la primaire de la gauche avant de se prononcer.