Pourquoi les Français sont-ils nuls en anglais ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Selon le classement mondial établi par Education First sur la maîtrise de l'anglais chez l'adulte, la France se place en 29ème position derrière la République dominicaine, la Bosnie-Herzégovine ou la Roumanie.

"I have heu… a big heu…". Ce n'est pas vraiment une surprise, et le classement mondial établi par Education First sur la maîtrise de l'anglais chez les adultes, le confirme : les Français sont mauvais en anglais. Le France n'est ainsi que 29ème de ce classement et… dernier pays européen. Derrière la République dominicaine, la Bosnie-Herzégovine ou encore la Roumanie. Les hommes politiques ne donnent pas l'exemple et on se souvient des discours plutôt laborieux de François Hollande, Manuel Valls ou encore Jean-Pierre Raffarin s'exprimant dans la langue de Shakespeare. Plusieurs raisons expliquent ce retard français.

Le manque de VO à la TV. Les Français ne sont pas assez exposés à l'anglais dans leur vie quotidienne. Les films diffusés à la télévision sont presque tout le temps en version française et rares sont les chaines qui proposent aussi la version originale (même si celle-ci est désormais disponible sur plusieurs box).

"La France a peur de perdre son identité culturelle". Pour les spécialistes, il faudrait aussi revoir les méthodes d'apprentissage de l'anglais à l'école, créer des groupes de niveau pour que les élèves s'expriment davantage ou encore supprimer les consignes en français dans les manuels d'anglais. Pour Adeline Prévost d'Education First, il faudrait aussi faire tomber une idée reçue, bien française : "La France a très, très peur de perdre son identité culturelle avec la maîtrise d'une autre langue. Au brevet, il n'y pas d'épreuve d'anglais par exemple." Mais, un point positif tout de même, si la France reste très en retard, elle progresse grâce à l'arrivée sur le marché du travail de la génération Erasmus, ces étudiants qui ont passé un an à l'étranger.