Pollution : circulation alternée vendredi à Paris et en proche banlieue

  • A
  • A
Pollution : circulation alternée vendredi à Paris et en proche banlieue
La circulation alternée sera de nouveau mise en place vendredi en région parisienne.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

La préfecture de police met en place la circulation alternée vendredi à Paris et en proche banlieue : seuls les véhicules aux plaques paires pourront circuler. 

La circulation alternée sera de nouveau instaurée vendredi à Paris et dans 22 communes de la petite couronne en raison de la pollution aux particules fines et au dioxyde d'azote, ont annoncé jeudi les autorités. Vendredi, seuls les véhicules dont le numéro sur la plaque d'immatriculation est pair pourront circuler, ainsi que ceux qui font du covoiturage ou bénéficient d'une des nombreuses dérogations, a précisé Marc Meunier, secrétaire général de la zone de défense et de sécurité de Paris.



Transports gratuits. Il est également interdit de se chauffer au bois, car "le chauffage est une source très importante de production des particules fines", a ajouté Marc Meunier. La réduction de la vitesse de 20 km/h sur l'ensemble du réseau routier est réinstaurée ainsi que l'interdiction du transit des poids lourds dans le territoire situé à l'intérieur de l'A86. La ville rappelle que "quelle que soit la plaque, on peut circuler si trois passagers sont à bord", ce qui rend possibles les départs en vacances; et le stationnement résidentiel est gratuit vendredi. Les transports en Île-de-France seront également gratuits. 

Un dispositif pas toujours respecté. La circulation alternée avait déjà été mise en place la semaine dernière en région parisienne, pendant quatre jours consécutifs, à cause d'un important pic de pollution. Malgré les appels au civisme, les automobilistes n'avaient que partiellement respecté la circulation alternée la semaine dernière et la diminution des émissions était restée inférieure à 10%, selon Airparif, l'organisme de contrôle de la qualité de l'air.

A Grenoble, les restrictions de circulation sont maintenues
Les restrictions de circulation et la gratuité des transports en commun sont reconduites vendredi à Grenoble, en raison de la persistance de la pollution sur le bassin grenoblois pour le 11e jour consécutif. Les conditions anticycloniques s'installent de manière durable sur l'ensemble de la région, ce qui contribue à l'augmentation des concentrations de particules. C'est pourquoi "le niveau d'alerte 1 est maintenu dans la région grenobloise et activé au niveau d'information dans le nord-Isère", explique la préfecture dans un communiqué. Les véhicules les plus polluants, soit 26% du parc automobile de l'agglomération grenobloise, ne sont toujours pas autorisés à circuler.