Policiers tués : nouvelle marche organisée par des associations musulmanes

  • A
  • A
Policiers tués : nouvelle marche organisée par des associations musulmanes
@ ELIOT BLONDET / AFP
Partagez sur :

Une nouvelle marche a été organisée, dimanche à Mantes-la-Jolie, en hommage aux deux policiers tués à Magnanville. Cette fois, des associations musulmanes étaient à la manœuvre. 

Samedi, un millier de personnes avait défilé silencieusement dans les rues de Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, pour rendre hommage à Jessica et Jean-Baptiste, les deux policiers tués à leur domicile de Magnanville lundi dernier. Dimanche, la même scène s'est répétée. Une mobilisation organisée, cette fois, par des associations musulmanes.

Contre la barbarie. Entre 2.500 personnes, selon la police, et 5.000, selon les organisateurs, se sont rassemblées devant la mosquée de Mantes-la-Jolie, avant de rallier le commissariat, où travaillait Jessica Schneider, l'une des deux victimes. Habitants de la commune ou des villes environnantes, scouts musulmans mais aussi quelques dizaines de fidèles chrétiens emmenés par un curé ouvrier du dialogue islamo-chrétien, se sont pressés en rangs serrés. "Mobilisons-nous contre la barbarie !", proclamait la banderole de tête de cortège, tenue par des représentants du collectif des mosquées du Mantois.

Une minute de silence. "On est en face d'un crime, d'un criminel ni religieux ni intellectuel, de la bêtise la plus pure", a estimé Abdelaziz El Jaouhari, président de la mosquée de Mantes-Sud. "Les politiques à eux seuls n'ont pas les solutions, la communauté musulmane non plus, mais ensemble, on peut peut-être en trouver une." Devant l'entrée du commissariat, les dignitaires musulmans ont procédé à un dépôt de gerbe après avoir observé une minute de silence. La foule a ensuite applaudi à l'adresse des fonctionnaires de police.