Policiers tués : le port d'arme hors service restera autorisé après l'état d'urgence

  • A
  • A
Policiers tués : le port d'arme hors service restera autorisé après l'état d'urgence
@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Après le 26 juillet, date de la fin de l'état d'urgence, les policiers pourront continuer à porter leurs armes en dehors des heures et des lieux de service.

L'autorisation pour les policiers d'être armés en permanence, y compris hors service et sur la base du volontariat, sera prolongée au-delà de l'état d'urgence, en vigueur jusqu'au 26 juillet, ont annoncé les responsables des syndicats policiers à l'issue d'une rencontre avec le ministre de l'Intérieur.

La mesure va "être pérennisée". "Le ministre nous a annoncé que l'autorisation du port d'armes serait prolongée au-delà de l'état d'urgence", a affirmé Yves Lefebvre, secrétaire général d'Unité SGP FO. La mesure "va être pérennisée", a également déclaré Philippe Capon, secrétaire général d'Unsa Police.