Poids lourds paralysés par la neige : des décisions mal coordonnées, selon la profession

  • A
  • A
Poids lourds paralysés par la neige : des décisions mal coordonnées, selon la profession
Au niveau national, plus de 8.000 poids lourds ont été interdits de circulation à cause de la neige.@ DERRICK CEYRAC / AFP
Partagez sur :

La Fédération nationale du transport routier estime à au moins 60 millions d'euros de pertes par jour l'impact des interdictions de circulation des poids lourds en raison de la neige.

Les organisations de transporteurs routiers ont dénoncé jeudi un "manque de coordination" dans les décisions d'interdiction de circulation des poids lourds.

Au moins 60 millions d'euros de pertes par jour. L'impact économique de la paralysie du trafic des poids lourds est évalué à "au moins 60 millions d'euros par jour en perte de chiffre d'affaires pour l'ensemble des entreprises du territoire français", a indiqué jeudi Florence Berthelot, déléguée générale de la Fédération nationale du transport routier (FNTR). 

"Manque de coordination" entre départements. Florence Berthelot a dénoncé, au cours d'un entretien téléphonique avec des journalistes, le "manque de coordination" entre départements limitrophes, certains levant une interdiction de circuler pendant que le département voisin fermait ses routes aux poids lourds. Elle a par ailleurs mis en cause la "publication trop tardive" des arrêtés de levée ou d'interdiction de circuler après la décision de la préfecture de zone, entraînant des difficultés sur le terrain. L'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) a de son côté considéré dans un communiqué que "de nombreux arrêtés ont été pris avec un manque de discernement en application du principe de précaution qui ne s'imposait pas forcément dans tous les cas".  

Plus de 8.000 poids lourds concernés. La circulation des poids lourds en région parisienne, rouverte quelques heures mercredi avant d'être interdite dans la soirée, a de nouveau été autorisée jeudi jusqu'à vendredi 5 heures, selon la préfecture de police. Au niveau national, ce sont plus de 8.000 poids lourds qui ont ainsi été interdits de circulation, selon le gouvernement. Pour assurer la continuité des approvisionnements, la FNTR a demandé que les poids lourds puissent exceptionnellement circuler ce week-end.