Plus d'un conducteur sur deux en grève lundi, selon la SNCF

  • A
  • A
Plus d'un conducteur sur deux en grève lundi, selon la SNCF
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

MOBILISATION - Le taux de grévistes à la SNCF, toutes catégories confondues, est passé lundi sous la barre des 10%. 

Le taux de grévistes à la SNCF, toutes catégories confondues, est passé lundi sous la barre des 10% mais plus d'un conducteur sur deux était encore en grève.

Une mobilisation en baisse. Pour expliquer les perturbations encore importantes du trafic, au sixième jour d'affilée de grève soutenue par la CGT-cheminots et Sud-rail, l'entreprise dénombrait lundi "plus d'un conducteur sur deux et un contrôleur sur trois" en grève. Parmi les personnels commerciaux, la mobilisation est "de l'ordre de 5%" et "elle est de 6% pour les agents de maintenance", selon un porte-parole. La SNCF avait uniquement communiqué en matinée le taux global de grévistes, tombé à 8,5%, contre 17% le 1er juin, premier jour de la grève reconductible.

"Une grève politique". La proportion de roulants en grève a baissé lundi par rapport à la semaine dernière, où les taux dépassaient 60% chez les conducteurs et atteignaient 50% chez les contrôleurs, selon le porte-parole. Au vu de ces données, la grève devient "catégorielle", concentrée sur "les personnels roulants", estime une source proche de l'entreprise. Et à ce stade, le mouvement est devenu "une grève politique, contre la loi El Khomri, puisque l'accord proposé aux cheminots reconduit le régime de travail actuel", analyse la source.

Un projet d'accord d'entreprise sur le temps de travail doit en principe être ouvert à la signature à l'issue de l'ultime réunion de négociation. La réunion, débutée à 9h30, était toujours en cours à 19h. Plus de la moitié des articles du projet restaient encore à examiner, selon une source syndicale.