Plages : comment le label "Pavillon bleu" est-il décerné ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dans Circuits Courts, Thomas Jolly, le directeur de l'association "Pavillon Bleu" détaille les quatre grandes familles de critères pour être une plage labellisée.

CIRCUITS COURTS

Créé en 1985, le label "Pavillon bleu" vient récompenser des communes pour la qualité de leur plage et de leurs eaux de baignades. En 2018, 399 plages ont reçu le label sur les 4.000 points de baignade que compte la France. Dans Circuits Courts, Thomas Jolly, directeur de l'association "Pavillon Bleu", revient sur les quatre critères qui permettent à une commune d'obtenir leur label, sachant que c'est elle qui doit en faire la demande. Des contrôles sont effectués tous les ans, les étés en saison.

Gestion de l'eau, des déchets et effort pédagogique. Le développement durable est au cœur de "la ligne politique" de l'association. Première grande famille de critères ? L'éducation au développement durable. "La commune doit faire des efforts en la matière : sur la plage et pendant l'année, pour les personnes résidant sur la commune", souligne Thomas Jolly.

Autre engagement nécessaire de la part des communes : la gestion des déchets. "Pour qu'ils ne se retrouvent pas sur les plages, les déchets doivent être triés et ensuite, il faut les valoriser", explique le directeur de l'association. Une poubelle avec tri sur les plages est ainsi nécessaire.

Autre grande famille de critères importantes : l'environnement général qui concerne "l'accessibilité et la gestion des espaces naturels". Enfin, les communes doivent évidemment apporter un soin tout particulier à la gestion de l'eau. Pour la qualité des eaux de baignades, l'association "Pavillon bleu" "se base sur les résultats formulés par les agences régionales de santé", qui analyse l'eau tous les quinze jours.