Pierre Chasseret : "distinguer les excès de vitesse volontaires et involontaires"

  • A
  • A
Pierre Chasseret : "distinguer les excès de vitesse volontaires et involontaires"
Partagez sur :

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Le directeur général de 40 millions d'automobilistes soutient une proposition de loi pour supprimer les amendes en cas d'excès de vitesse inférieur à 10 km/h. 

INTERVIEW

Supprimer les PV pour les petits excès de vitesse, c'est la suggestion d'Alain Fouché. Le sénateur (LR) a déposé cette semaine une proposition de loi afin de ne sanctionner les dépassements de limitation inférieurs à 10km/h que d'un retrait de point sur le permis, et non d'une amende. Une idée soutenue par Pierre Chasseret, directeur général de 40 millions d'automobilistes. Invité sur Europe 1 jeudi, celui-ci a appelé à "distinguer les excès de vitesse volontaires et involontaires".

"Incompréhension" chez les automobilistes. Selon lui en effet, les petits excès de vitesse peuvent être dus à une inattention passagère plus qu'à une réelle volonté d'enfreindre les limitations. "Quand vous êtes pris avec un excès de vitesse d'un km/h, cela génère de l'incompréhension", a t-il fait remarquer. En outre, Pierre Chasseret estime que la suppression de l'amende permettra de battre en brèche l'idée reçue de radars uniquement destinés à renflouer les caisses de l'Etat. "Beaucoup de Français nous disent que les radars sont là pour faire de l'argent", a t-il noté.