Pétards : ce que vous avez le droit de faire au Réveillon

  • A
  • A
Pétards : ce que vous avez le droit de faire au Réveillon
@ AFP
Partagez sur :

JOUR DE L’AN - Incontournables oui, mais parfois mortels… Les pétards vont faire leur grand retour pour le nouvel an et avec eux, leur lot de blessés. Alors, comment les utiliser avec prudence ? 

Un 31 décembre sans pétards ? Pour beaucoup, l’idée est inimaginable. Mais, cette année encore, les pétards pourraient être la cause de blessures graves, parfois mortelles. Pour éviter les mauvaises surprises, Europe 1 fait le point sur la législation et les bons gestes à adopter avec Sarah Jammet, commissaire de police à Strasbourg. 

>> LIRE AUSSI : les dangers des pétards 

# En France

Il existe 4 types de pétards répertoriés par la législation française. Le cas 1, qui est le moins dangereux, concerne les petits pétards, tels les claque-doigt. Ils peuvent être utilisés par des enfants à partir de 12 ans et sont autorisés le 31 décembre. Les cas 2 et 3, qui regroupent les pétards de taille moyenne, sont autorisés le 31 décembre, à partir de 18 ans. Une exception cependant : “les pétards conçus pour être tirés comme des mortiers sont interdits sauf si l’on dispose d’un certificat de qualification”, explique la commissaire. Enfin, le cas 4, qui concerne les pétards de grande taille, n'est réservé qu'aux professionnels.

# En Alsace

L’Alsace fait bande à part pour les pétards et, depuis quelques années, la législation s’est considérablement durcie. En cause : les nombreux drames et accidents qui ont émaillé les festivités du Nouvel An ces dernières années. Pourquoi en Alsace particulièrement ? Parce que lancer des pétards le soir du 31 décembre est une vraie tradition difficile à endiguer : “très peu de familles en Alsace ne vont pas faire exploser des pétards demain soir”, reconnaît la commissaire. 

>> LIRE AUSSI : Réveillon : Strasbourg limite les pétards

Du 1er novembre au 10 janvier, seul les petits pétards du cas 1 sont autorisés en Alsace. L’importation de pétards ainsi que leur vente est interdite. En plus de sensibiliser commerçants et écoliers, la police procède aussi à de nombreux contrôles transfrontaliers sur les véhicules car des petits malins vont se fournir en Allemagne où la vente est autorisée. 

# Les conseils pratiques 

Fort de ce petit point sur la législation, quels sont maintenant les bons gestes à adopter si l’on veut faire exploser un pétard sans risquer de se blesser?  Sarah Jammet, la commissaire de Strasbourg, explique : "il faut d'abord bien lire les instructions et bien sûr, bannir la consommation d'alcool et de stupéfiants". Évitez aussi de vous trouver à proximité de bâtiments ou d'arbustes qui pourraient prendre feu.

"La chose la plus importante", poursuit la commissaire, "c'est d'attendre 30 minutes minimum si son pétard n'a pas explosé avant d'aller voir". Ce dernier point, s'il n'est pas respecté, est en effet la cause de la majorité des accidents en France. Autre conseil : "bien planter au sol son pétard, ne pas le rallumer s'il n'a pas explosé et évidemment, garder une distance nécessaire", selon Sarah Jammet. Après explosion, et dans l'idéal, il faudra mettre son pétard dans un saut d'eau.