Perpignan : une mère et ses quatre filles lancent un SOS

  • A
  • A
Perpignan : une mère et ses quatre filles lancent un SOS
@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Recluses à leur domicile depuis plusieurs jours, une mère et ses quatre filles sont terrorisées par une famille de voisins. 

La situation est intenable. Depuis plusieurs jours, une mère et ses quatre filles de 13, 15, 18 et 21 ans, sont cloîtrées dans leur appartement des HLM Vernet-Salanque, à Perpignan. Terrorisées par des voisins, elles ne peuvent sortir de peur de mourir. 

"Par pitié, aidez-nous". Selon L'Indépendant qui raconte cette histoire, la mère et ses quatre enfants sont "derrière leurs volets fermés, la porte d’entrée bloquée par une chaise". "Elles supplient, en pleurs, que quelqu’un leur vienne en aide et mette un terme à ce quotidien de recluses", poursuit le quotidien régional. L'affaire aurait commencé en juillet dernier par une agression physique. Elles auraient choisi de porter plainte. Tout se serait ensuite enchaîné. "Injures, jets de pierres, intimidations, coups de pied dans la porte de leur logement...", assurent-elles.

"On n’ose plus aller faire les courses." "Si on sort, ils vont nous tuer", raconte la mère à L'Indépendant. "Mes trois cadettes, dont celle qui passe le bac cette année, ne peuvent plus aller à l’école. Elles ont peur. Quand on passe la porte, ils sont là, à nous agresser, nous insulter et à nous menacer de mort. On n’ose plus aller faire les courses. Quelques personnes du secteur osent nous amener un peu à manger. Certains ont essayé d’aller leur parler mais ils ne veulent rien entendre. Je travaille dans un supermarché, je ne peux même plus y aller. Ni ma fille aînée". Extrêmement touchée par ces menaces à répétition, l'une des filles aurait essayé de se suicider.

La mère de famille a déposé une demande de mutation de logement qui doit être examinée mercredi en commission.