Perpétuité requise contre Fofana

  • A
  • A
Perpétuité requise contre Fofana
Partagez sur :

La peine maximale a été demandée contre le chef du gang des barbares, Youssouf Fofana, accusé du meurtre d'Ilan Halimi.

La peine maximale, la réclusion à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans a été requise, mardi, à la cour d'assises de Paris contre Youssouf Fofana, principal suspect dans l'assassinat du jeune juif Ilan Halimi en 2006.

Chef présumé du "gang des barbares", Youssouf Fofana a reconnu lors de l’ouverture du procès fin avril avoir tué Ilan Halimi après 24 jours de séquestration.

Pour Philippe Bilger, l’avocat général, le scénario du crime à mobile antisémite doit être retenu. "Il s'agit d'un antisémitisme de haine, de destruction et de mort", a-t-il souligné. L'avocat général a demandé deux peines de 20 ans de réclusion contre des hommes présentés comme ses deux lieutenants principaux et neuf peines allant de dix ans à 15 ans.

"C'est un sentiment d'amertume et d'abandon pour Mme Halimi", la mère de la victime, a réagi devant la presse son avocat Me Francis Szpiner, selon lequel "l'avocat général a donné l'image d'un Etat faible qui n'a pas de courage et ne sait pas être exemplaire". L'avocat a notamment dénoncé les "10 à 12 ans" réclamés contre la jeune fille -mineure au moment des faits- accusée d'avoir servi d'appât pour attirer Ilan dans un guet-apens.

Victime d'une tentative d'enlèvement par la même bande, Mickaël Douieb a lui aussi regretté un réquisitoire "un peu léger". "C'est lamentable et scandaleux", a-t-il lancé.

Le verdict est attendu le 11 juillet. Les dix semaines de ce procès ont été marquées par les provocations de Youssouf Fofana, qui, outre ses refus d'assister à l'audience, a lancé ses chaussures en direction des parties civiles.