L'Agence de sûreté nucléaire estime qu'il n'y a "pas de raison de fermer Fessenheim"

  • A
  • A
L'Agence de sûreté nucléaire estime qu'il n'y a "pas de raison de fermer Fessenheim"
"Il n'y a pas de raison de fermer" actuellement la centrale de Fessenheim, a indiqué l'agence de sûreté nucléaire.@ AFP
Partagez sur :

"Du point de vue de la sûreté nucléaire", "il n'y a pas de raison de fermer" actuellement la centrale de Fessenheim, a indiqué l'ASN. 

L'Agence de sûreté nucléaire (ASN) considère qu'"il n'y a pas de raison de fermer" actuellement la centrale de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, "du point de vue de la sûreté nucléaire", a déclaré vendredi à Sophie Letournel, chef de la division de Strasbourg de l'ASN. "Après, il y a des décisions de politique énergétique qui relèvent du gouvernement et qui peuvent conduire à des choix différents", a-t-elle ajouté.

"Globalement satisfaisant". "Fessenheim est tout à fait dans la moyenne de l'appréciation que l'ASN porte sur les centrales nucléaires françaises - c'est-à-dire que c'est globalement satisfaisant", a-t-elle poursuivi. "Nous avons toujours des points à redire, c'est notre rôle de gendarme."

"Trop vieille". Un porte-parole de la ministre allemande de l'Environnement Barbara Hendricks a estimé vendredi que Fessenheim, proche de la frontière avec l'Allemagne et la Suisse, est "trop vieille" et "devrait être fermée le plus vite possible".