Paris : un millier de pompiers défilent pour exprimer leur "ras-le-bol"

  • A
  • A
Paris : un millier de pompiers défilent pour exprimer leur "ras-le-bol"
Des pompiers en colère ont défilé place de la Nation, à Paris. @ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Ils dénoncent notamment "l'absence de reconnaissance du métier" ainsi que la fermeture de casernes. 

Un millier de pompiers professionnels ont défilé jeudi après-midi à Paris pour exprimer leur "ras-le-bol", dénonçant notamment la multiplication des interventions hors de leur périmètre. En tenue, casqués pour certains, les manifestants se sont réunis à partir de midi place de la Nation, à l'appel de la Fédération autonome Sapeurs-pompiers professionnels - Personnels administratifs et techniques (FA SPP-PATS), première organisation syndicale du secteur.

Ils dénoncent une "absence de reconnaissance." Derrière une banderole "Stop à l'absence de reconnaissance du métier, au mépris du dialogue social, aux réformes dévastatrices", ils se sont ensuite dirigés, à partir de 14h, vers la rue des Pyrénées, dans le XXe arrondissement, où se trouve le siège de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), dépendant du ministère de l'Intérieur. Les pompiers sont aussi inquiets face à la poursuite de la fermeture de casernes.

Le système français se compose de sapeurs-pompiers professionnels (40.000 environ, fonctionnaires des collectivités territoriales) et de sapeurs-pompiers volontaires (plus de 193.000), sans compter deux unités militaires, qui ne sont pas concernées par le mouvement social, les sapeurs-pompiers de Paris (8.500 hommes et femmes chargés d'intervenir dans la capitale, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne) et les marins-pompiers de Marseille (2.500 personnes).