Paris : le périphérique limité à 50 km/h la nuit ?

  • A
  • A
Paris : le périphérique limité à 50 km/h la nuit ?
@ AFP
Partagez sur :

LA PROPOSITION - Christophe Najdovski, adjoint à la mairie de Paris, préconise d'abaisser la vitesse à 50 km/h de 22 heures à 7 heures.

Après les 70 km/h. La mairie de Paris et la préfecture de police ont tiré lundi un "bilan très positif" de la réduction à 70km/h de la vitesse maximale sur le périphérique. Résultat : une baisse de 15% du nombre d'accidents constatés et des bouchons en moins. Christophe Najdovski, l'adjoint au maire de Paris chargé des Transports, veut aller plus loin. L'élu préconise d'abaisser la vitesse à 50 km/h de 22h à 7h du matin sur le périphérique.

>> LIRE AUSSI - Baisse de vitesse sur le périphérique : 15% d'accidents en moins

"C'est une idée personnelle qui doit être débattue sans tabou mais pas un projet de la majorité. Après la pollution, la principale nuisance du périphérique, c'est le bruit. L'abaissement à 70 km/h a permis de réduire leur exposition de 1,2 décibel (dB) le jour et de 0,5 dB la nuit. Cela encourage à poursuivre", indique l'élu écologiste au Parisien.

Comment limiter le bruit ? "100.000 riverains habitent aux abords immédiats du périphérique", a souligné Christophe Najdovski. "La question prioritaire la nuit, c'est comment limiter le bruit ? "On peut combiner  la baisse de la vitesse et changement des revêtements de chaussée", a détaillé l'adjoint à la mairie de Paris, invité d'Europe  Midi. "Si on combine toutes ces mesures, on peut obtenir jusqu'à moins 68% de personnes exposées au bruit la nuit", a conclu l'élu.