Paris : les manifestants de plus en plus violents

  • A
  • A
Paris : les manifestants de plus en plus violents
Partagez sur :

Les services de police spécialisés ont constaté un nombre de "manifestants plus nombreux et plus violents" au cours des quatre premiers mois de 2009 à Paris, avec un quadruplement du nombre des blessés parmi les forces de l'ordre.

Le nombre des manifestants dans les rues de Paris a crû de 80% au cours des quatre premiers mois de 2009 par rapport à la même période en 2008, selon la direction de l'ordre-public (DOPC). Les manifestations ayant rassemblé plus de 5.000 personnes sont également en "nette augmentation" selon la DOPC, dont le travail s'est accru en conséquence.

La police note que les manifestants sont "plus violents" et qu’ils s’attaquent essentiellement aux forces de l’ordre et aux commerces. A ces occasions, 92 policiers ont été blessés, toujours sur les quatre premiers mois de 2009 contre 18 en 2008.

Le nombre de personnes interpellées au cours de ces incidents a par ailleurs explosé : 1.231 en 2009 contre 494 en 2008. Les policiers en charge du maintien de l’ordre sont par ailleurs de plus en plus convoqués à la "police des polices" en raison de ces incidents et violences au cours desquelles ils sont mis en cause par les manifestants.

La police parisienne explique qu’il lui est de plus en plus difficile de s'organiser. Le nombre de manifestations "inopinées", comme les occupations ou les rassemblements improvisés et non déclarées, a en effet augmenté de 81 %.