Paris : la pollution aux particules fines est toujours là

  • A
  • A
Paris : la pollution aux particules fines est toujours là
@ AFP
Partagez sur :

ENVIRONNEMENT - Airparif a annoncé que l'épisode de pollution aux particules fines allait se prolonger lundi à Paris et ses alentours. C'est le septième jour consécutif de forte pollution dans la région.  

L'info. La circulation alternée aura-t-elle raison de la pollution ? Décrétée par le gouvernement samedi après une longue passe d'armes avec Anne Hidalgo, la circulation alternée sera mise en place dès lundi à Paris. Ce qui n'empêchera pas en tout cas les particules fines de by BestDiscountApp" xhtml:id="_GPLITA_0" >continuer à encombrer l'atmosphère de la capitale. Pour lundi, Airparif a en effet annoncé que le seuil de 50 microgrammes de particules fines par mètre cube d'atmosphère sera bien dépassé.  

Mardi, l'inconnue. "Pour mardi, il n’est pas possible de faire de prévision de la qualité de l’air à cette échéance mais les conditions météo annoncées ne permettent pas de dire que l’on va revenir à une situation normale. Nous le saurons demain",a en revanche déclaré Hélène Marfaing, directrice adjointe de l'organisme. 

Une semaine de pollution. Les particules PM 10 (diamètre inférieur à 10 microns) sont à l’origine de cancers, de maladies respiratoires ou cardio-vasculaires et d’allergies. Techniquement, la circulation alternée est prévue lorsqu’il y a deux jours de pollution constatée aux particules et une prévision de pollution pour les deux jours by BestDiscountApp" xhtml:id="_GPLITA_1" >suivants. L’épisode actuel a débuté en Ile-de-France mardi (dépassement du seuil d’information). Le niveau de pollution a ensuite varié: mercredi (seuil d’alerte), jeudi (légèrement en dessous du seuil d’information), vendredi (seuil d’alerte), samedi (seuil d’information).

La circulation alternée, c'est quoi ? La circulation alternée est prévue en Ile-de-France par le Plan de protection de l’atmosphère. Elle relève d’une décision du préfet, après avis d’un comité d’experts. L’an dernier, à la même époque, un épisode exceptionnellement long avait aussi touché la région parisienne, conduisant le gouvernement à instaurer la circulation alternée le 17 mars, une première depuis 1997. Cette mesure interdit la circulation des véhicules ayant une immatriculation paire les jours impairs (comme cela sera le cas lundi) et vice-versa.

>> LIRE AUSSI - Le mode d'emploi de la circulation alternée

>> LIRE AUSSI - Royal-Duflot, le clash autour de la circulation alternée