Paris : huit des neuf salles de l'hôpital Pompidou ont rouvertes

  • A
  • A
Paris : huit des neuf salles de l'hôpital Pompidou ont rouvertes
L'hôpital Pompidou.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Elles ont fait l'objet d'un "bionettoyage" et de nouveaux prélèvements qui ont confirmé l'absence de champignons.

Une semaine après leur fermeture, huit salles de l'hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris, ont rouvertes lundi, rapporte Le Parisien dans son édition de mardi

"Mesure de précaution". Mardi dernier, neuf salles avaient été fermées "par mesure de précaution" en raison de la présence de "champignons filamenteux" dans l'air, avait annoncé l'Assistance publique des Hôpitaux de Paris (APHP).

"Absence totale de champignons". Huit d'entre elles ont pu rouvrir après un "bionettoyage complet" et de "nouveaux prélèvements". Le résultat de ces derniers ont confirmé "l'absence totale de champignons" dans les neuf salles. Si une d'entre elles reste close ce mardi, c'est parce que des filtres dans des installations techniques doivent être changés.

Des précédents. En 2009, l'institution avait été mise en examen en tant que personne morale pour "homicide involontaire, blessures involontaires, erreur de conception et de réalisation, fautes caractérisées ayant causé l'apparition de légionelles dans le réseau d'eau", après une épidémie de légionellose au sein de l'hôpital quelques mois seulement après son ouverture. Au total, une dizaine de patients hospitalisés dans l'établissement, dont cinq sont morts, avaient contracté la légionellose au cours de deux épisodes infectieux entre 2000 et 2001. Un rapport d'expertise avait souligné les manquements de l'AP-HP lors de la mise en place des installations d'eau chaude sanitaire. Deux nouveaux cas de légionellose avaient ensuite été diagnostiqués en 2006, puis trois autres en 2007, dont un s'était révélé mortel.