Pannes à la SNCF : "le réseau est négligé depuis des années"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le week-end a été particulièrement compliqué pour la SNCF qui a dû faire face à deux pannes informatiques importantes, paralysant son réseau pendant plusieurs heures.

INTERVIEW

"C'est un problème que rencontrent toutes les entreprises qui ont automatisé leurs processus : l'obsolescence informatique". Sur Europe 1 lundi matin, Marc Fressoz, journaliste spécialiste du transport ferroviaire, est revenu sur les deux pannes informatiques qui ont très fortement perturbé le réseau ferroviaire ce week-end.

Des incidents informatiques réguliers. Vendredi soir, des milliers de passagers ont été bloqués sur la ligne Paris-Bordeaux après un incident de signalisation. Dimanche, c'est un incident technique qui a interrompu le trafic au départ et à l'arrivée de la gare Montparnasse, à Paris. "Le point commun entre les deux, c’est l’informatique : des postes d’aiguillage sont tombés en rade", a expliqué Marc Fressoz, également auteur de FGV, Faillite à grande vitesse (Editions Cherche Midi). Pour le spécialiste, ce genre d'incidents arrivent plus souvent qu'on ne le croit. "A Melun, un poste d'aiguillage datant de 2005 est tombé en panne l'an dernier. Six mois plus tard, ça a recommencé", a-t-il illustré.

Des milliards d'euros pour rénover le réseau. Le constat de Marc Fressoz est sans appel : "Le réseau est négligé depuis des années". "On a sous-investi au profit des lignes à grande vitesse", a-t-il jugé. "On a commencé à en prendre conscience il y a une dizaine d’années". Pour inverser la vapeur et donner un coup de jeune aux lignes SNCF, "il faudrait investir des dizaines de milliards d'euros", a évalué le journaliste. La SNCF, elle, reste "une entreprise fragile". Sa dette est estimée à 50 milliards d'euros.